[12J-L1] Focus sur les 4 Titis du LOSC : Fodé Ballo-Touré (Part III)

ballo touré

Ils sont quatre ex-Titis du PSG à garnir les rangs de l’équipe fanion du Lille OSC : Mike Maignan, Fodé Ballo-Touré, Jonathan Ikone et Boubakary Soumaré. LTDPSG vous proposent un focus sur chacun d’entre-eux pour vous accompagner jusqu’au choc de ce vendredi soir qui aura lieu au Parc des Princes.

Auteur d’un bon début de saison avec Lille OSC, Fodé Ballo-Touré compte parmi les joueurs clés de Christophe Galtier. Formé au Paris Saint-Germain, le latéral gauche de 21 ans s’est prononcé sur le déplacement au Parc des Princes à l’occasion de la 12e journée de Ligue 1. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est prêt à en découdre avec ses anciens coéquipiers. « Jusqu’à ma mort, je serai supporter du PSG. Maintenant je suis à Lille, je me concentre sur le Championnat. On les attend et je peux vous assurer que ça va être vraiment la guerre », a déclaré le natif de Conflans-Sainte-Honorine sur Canal+.

Résultat de recherche d'images pour "ballo-touré psg"

A part un banc de touche en octobre 2016 lors d’un déplacement à Nançy, Fodé n’est pour autant jamais apparu avec l’équipe professionnelle du PSG. Raison pour laquelle il s’exila dans le Nord en juillet 2017 avec un contrat professionnel d’une durée de trois ans à la clé.

Sa première apparition en L1, Fodé l’a fêté le 06 août 2017 sous la coupe de Marcelo Bielsa, lors du succès (3-0) du LOSC en ouverture du championnat face au FC Nantes. « Sur mon premier match, Marcelo Bielsa me sort. Je me demande pourquoi. Il me dit : « C’est bien ». Je n’ai pas compris. Avec lui, c’est un peu spécial. Il faut savoir jouer plusieurs postes. T’as beau être un grand joueur, si tu cours pas, il ne te prend pas. Les journalistes disent de lui qu’il est fou. C’est faux. Il n’est pas fou. Il a un très grand cœur. Il est ce qu’il est. Il est bizarre. »

Malgré le départ d’El Loco, le nouveau coach Christophe Galtier lui maintient sa confiance. Après avoir disputé 27 matches (25T+2R) en L1 la saison passée, il a disputé les 11 rencontres de son équipe lors de l’exercice actuel. Ses très bonnes performances ne sont d’ailleurs pas passées inaperçues, au point d’être convoqué début octobre en équipe de France Espoirs… « L’équipe de France, j’en ai toujours rêvé. Quand tu vois à la télé des joueurs chanter la Marseillaise, tu te dis dans ta tête : « Pourquoi pas moi ? » Pour l’instant, ce ne sont que des espoirs mais j’y pense vraiment même si je suis d’abord fixé sur le championnat avec mon club. »