N°10 = Maximilien TESSIER (le 22/09/06)

tessier

1- Tout d’abord peux-tu te présenter ?

« Maximilien TESSIER, 23 ans né à TROYES, 1.80 m pour 81 kilos. De nationalité Française, d’origine Italienne. »

2- Quel est ton parcours sportif ?

« Commencé le foot à 5 ans à TROYES, ensuite SCO d’ANGERS jusqu’en pupilles, arrivé en banlieue parisienne (77 MONTEREAU) à l’age de 12 ans, j’ai tenté et reussi mon concours d’entrée à l’INF Clairefontaine où j’ai connu les Badiane, Blanchard, Benachour, Hiroux… 3 ans à Clairefontaine (2 premieres années à Moissy Cramayel -77- et 3éme année avec l’INF), à la sortie de ces 3 années, plusieurs clubs interéssés (PSG, AUXERRE, LENS, BASTIA), j’ai opté pour le PSG, club de mon coeur et club phare de l’Ile de France, et l’un des plus grand français! 4 ans de contrat (Apprenti – Stagiaire Pro), par la suite le club ne me propose pas de contrat pro, je me retrouve donc libre et signe pour le Stade Malherbe de Caen avec le quel je n’ai joué qu’une seule saison, entrainement avec les pros le plus souvent mais je jouai avec la CFA le week end, 3 ans ensuite à l’US Quevilly avec la première année une montée en National manquée d’1 ou 2 points, une 2 émé avec un parcours en coupe de France interessant (1/8 ème de finale) puis la signature en juin 2006 à l’USL Dunkerque en CFA. »

3- Pourquoi avoir choisi de jouer au PSG ?

« C’est comme si tu demandais à un passioné d’arts plastiques de rentrer Aux Beaux Arts, la question ne se posait pas, c’est l’un des plus grand club français avec un passé et une histoire, de plus j’habitais la région Parisienne! c’était avant tout pour moi une fierté de signer dans ce club mais aussi pour ma famille et tous mes potes !!! »

4- Comment se sont passés tes premiers jours au CFA ?

« Très bien je connaissais déjà quelques joueurs avec qui j’avais fait ma préformation à l’INF, et mon intégration au sein du club s’est faite rapidement et dans les meilleures conditions, certainement mes meilleurs souvenirs de jeunesse! »

5- Quels sont tes souvenirs de ta période passée au CFA du PSG ?

« J’en garde de très bon, que ce soit avec mes potes du centre ou meme les profs, surveillant, cuisinier… A cet age là tu fais pas mal de conneries, pas méchantes mais c’est vrai qu’entre nous c’était à celui qu’allait faire le truc le plus fou !! même si des fois on allait un peu loin c’est vrai, je repense aux alarmes que l’on mettai en pleine nuit ou la porte de Fouad ( notre surveillant ) que l’on bloquait avec le piano de 300 kilos ! lol voilà mais sinon que de bons souvenirs. »

6- Comment étaient considérés les jeunes du PSG à ton époque sur le plan interne au club ?

« C’est vrai qu’à l’époque les jeunes n’étaient pas trop intégrés à l’effectif professionel ou très rarement ! De temps en temps quelques oppositions avec des joueurs du groupe professionel qui ne jouaient que très peu avec l’équipe première mais rien de plus ! je pense que cela a beaucoup évolué et qu’aujourd’hui énormement de joueurs issus du centre de formation réussissent à signer leur contrat professionel au PSG, peut être que ça n’était pas trop la politique du club à mon époque, ceci dis je ne regrette en rien ma signature dans ce club, c’est mon club formateur et c’est lui en grande partie qui m’a inculquer les valeurs du football, je suis toujours fier de dire que je suis passé par le PSG ! »

7- Quels étaient tes sentiments sur le fait de jouer si jeune en CFA ?

« C’est vrai que jouer à 18 ans en CFA peut paraitre jeune, mais c’est dans ce championnat là que j’ai veritablement pris conscience que le chemin serait long et que je n’étais qu’au début du commencement, les équipes que l’on rencontrait étaient composées essentiellement de joueurs issus de clubs pros, qui n’avait pas réussi à perçer dans leur club respectif, J’ai emmagiziner beaucoup d’expérience, face à des joueurs confirmés et qui pouvait avoir jusqu’à 10 ans de plus que moi ! C’est un championnat qui reste même aujourd’hui très proche du niveau National! »

8- Comment vivais-tu la concurrence ?

« Pour progresser, on a besoin de concurrence, sinon on s’installe dans un confort qui n’est pas la vérité du football! j’en ai toujours eu, et celà dès mon plus jeune âge, c’est vrai qu’à Paris et plus qu’ailleurs, la concurrence est beaucoup plus difficile, le groupe est éttofé et de qualité, sans compter les pros qui redescendaient le week end! Mais c’est une chose que j’ai toujours bien vaincue, j’en ai besoin pour avancer et prouver que c’est moi et personne d’autre à cette place ! »

9- Quels étaient tes coéquipiers qui t’impressionnaient ?

« Il y avait beaucoup de joueurs de qualité dans cette équipe, mais c’est vrai que certains étaient au dessus techniquement, je pense à Sélim (Benachour) et d’autres joueurs comme Ibou (Ibrahima Diehdou), Bato (Ogbeche), Keith Kelly…. Vraiment de bons joueurs qui malheureusement ne sont plus Parisien aujourd’hui ! »

10- quelles sont tes qualités et défauts en tant que footballeur ?

« C‘est plutot à mes entraineurs de t’éclairer la dessus! (rires) En tant que défenseur, c’est vrai que j’aime bien les duels, je suis un joueur qui aime le contact, l’une de mes plus grosse qualité je pense est mon mental, je ne lache rien même quand c’est dur, je reste habile techniquement sans pour autant dribbler toute une défense, mes centres mes permettent également de délivrer quelques passes décisives chaques années! Mes défault, je pense que je pourrai encore travailler mon pied gauche, mais ce que l’on me repprochait souvent c’était que j’étais impulsif, je peux péter les plombs vite fait même si je pense avoir progressé là dessus quand même! »

11- Quelle est ton modèle chez les pros et pourquoi ?

« Pauleta, sans hésitation , il est resté régulier depuis son arrivée au PSG voire en France, et fait toujours très très mal malgré sa trentaine d’années passées ! »

12- Aujourd’hui tu es à Dunkerque, comment se passe ton début de saison ?

« Personellement, je me sens très bien, Dunkerque m’a recruté pour que je puisse leur apporter le plus défensif qui leur manquait la saison dernière pour monter en National, je me sens très bien ici, les installations sont dignes d’un club pro et l’ambiance est plus qu’impecable ! On a mal demarrer ce championnat mais nous nous sommes bien repris depuis 2/3 matchs, notre objectif reste l’acsession en National et j’espère de tout coeur y arriver. J’ai participé à toutes les rencontres depuis le debut de saison et commence à me sentir de mieux en mieux ! Espérons que les blessures viennent pas troubler tout ceci! »

13- Quelles y sont les différences majeures avec tes anciens clubs ?

« Je dirai les conditions de travail, il y a vraiment de quoi faire quelque chose d’interessant cette année, on s’entraine tous les jours sur des terrains de qualité! Le public du nord est extrement attaché au football, chose que je ne retrouvais pas à Caen ou Quevilly, c’est important pour nous les joueurs de se sentir soutenus et encouragés! Et puis le club est très bien structuré, je m’y plais c’est le principal! »

14- Suis tu toujours l’actualité du PSG et de la CFA en particulier ?

« Du PSG oui, l’équipe première surtout, je suis supporter du PSG depuis tout petit, j’espère qu’ils feront une bonne saison cette année avec un long parcours en Coupe et un gros championnat, y a l’équipe pour en tout cas! La CFA je la suivais auparavant parcque j’avais encore mes potes du centre qui jouais avec mais aujourd’hui j’y prete beaucoup moins attention, ceci dis je m’arrete toujours sur leurs résultats quand je prends le France Foot! »

15- Si tu devais retenir une personne au PSG, de qui s’agirait-il et pourquoi ?

« Sans aucune hésitation Jean Pierre Dogliani, c’est lui qui m’a fais venir au PSG à ma sortie de Clairefontaine, il a cru en moi et je le remercie encore pour ça! Paix à son âme. »

16- Est ce un échec de ne pas avoir signé pro au PSG ?

« Bien sur que c’est un echec, je n’étais pas venu au PSG pour faire de la figuration, j’ai travaillé très dur tous les jours pendant ces 4 années dans un seul et unique but: signer mon premier contrat professionel au Paris Saint Germain, malheureusement les entraineurs en ont décidé autrement, je ne leur en veux pas, c’est qu’il me manquait quelquechose, que j’avais encore un palier à franchir. Mais comme je l’ai dis je ne regrette en aucun cas tout ce que j’ai vécu et appris au sein de ce club. »

17- Comment se remet-on d’une telle nouvelle ?

« C’est dur sur le moment parceque tout le monde croit en toi, tes parents, freres, potes… tout ceux qui t’apprécie et qui veulent que tu réussisses, mais je me suis dis que ce n’était pas fini pour autant, certains tirent une croix sur le foot après ce genre de nouvelles, moi j’ai décidé de continuer et de ne rien lacher. Même à 23 ans, j’y crois encore, on ne sait jamais, dans le football ça peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre! »

18- Comment ton entourage vit-il ta carrière de footballeur ?

« Aujourd’hui mes plus fidèles supporters restent mes frères qui vienne de Paris pour me voir jouer mais surtout mon père qui n’hésite pas à faire 3 heures de route pour venir le samedi à Dunkerque, il m’a toujours suivi depuis que je suis tout petit. Ca fais du bien et surtout plaisir de les voir de temps en temps, tu joues à 200% quand ils sont là, tu te surpasses, t’as envie de bien faire, normal ! »

19- Si je te dis le mot football à quoi penses-tu ?

« Ma passion, et la chance que j’ai de pouvoir aujourd’hui vivre de ce sport même si je sais que je dois assurer mes arrières. Mon salaire n’est pas celui d’un Ronaldinho ni d’un Beckam mais je ne me plaint pas, je vis correctement, très correctement! »

20- Qu’est ce qu’un bon joueur de football selon toi ?

« C’est celui qui reste régulier toute une saison, qui sait être fort aussi bien dans les moments faciles que dans les moment plus difficiles, Le bon joueur de football possédent toutes les qualités recquises pour le haut niveau, qu’elles soient techniques, physiques et le plus important mentales. »

21- En dehors du foot, quelles sont tes passions premières ?

« A clairefontaine avec 2/3 potes on aimait écouter la musik, le rap français, on écoutait ça tous les jours! Puis on est parti sur un délire d’écrire des textes et de s’enregistrer sur un magnétophone, des trucs de gosses quoi! mais c’est resté, j’ai continuer à ecrire des textes et puis j’ai rencontré y à 3 ans des potes qui était aussi dans ce délire mais sans jamais chercher à en faire quelque chose. Bah aujourd’hui je fais parti d’un groupe ( GonepentA) avec des potes de Paris, et on devrai normalement signer un contra de co-production avec un label parisien! C’est vrai que ca me prend pas mal de temps. Sinon je suis comme tous les autres mecs de ma génération, Play station (PES), cinéma… »

22- Quel est ton rêve suprême ?

« C’est pas un rêve mais plutot un souhait: que ma famille et tout ceux que j’aime se porte le mieux possible et le plus longtemps possible! Sinon le reste c’est que du bonus! »

23- Revenons en au PSG…est il vraiment un club formateur ?

« Bien sur, et encore plus aujourd’hui, de plus en plus de jeunes sortent des centres de formation, la France est un vrai vivier de jeunes talents et pourquoi pas futures stars, c’est ce que je leur souhaite en tout cas, s’accrocher parce que le jeu en vaut la chandelle comme on dit. Le PSG reste et restera un grand club formateur j’en suis convaincu. »

24- Cotoyais tu souvent les pros et de quoi te souviens tu ?

« Oui on les cotoyais de temps en temps c’est vrai aux entrainements, au centre quand on allait manger et qu’il rentraient de l’entrainement, c’était terrible! Mon meilleur souvenir je crois c’est lorsque je suis monté dans la ferrari à Anelka et qui m’a déposé au centre ville de Saint Germain, pfffff !!! jsuis sorti de la voiture, tout le monde me regardais !  De temps en temps Jay Jay (Okocha) me déposait chez moi, j’habitais à coté de chez lui à Chambourcy, très gentil! Enfin un bon souvenir aussi, c’est lors du tournage du film 3 Zéros avec Ronaldinho, on jouais avec lui, enfin on essayait!! que de bons souvenirs. »

25- Qu’est ce qui peut faire qu’un jeune peut sortir au PSG ? quels sont les paramètres pour faire la différence ?

« C‘est vrai que c’est plus dur de sortir d’un club comme le PSG que de sortir de Lorient ou Troyes, c’est un club où il y à beaucoup de stars et qui est très médiatisé. Mais si les jeunes sont là c’est qu’ils ont les capacités pour réussir. A eux de s’en donner les moyens et de travailler dur pour y arriver, écouter ce que les coachs disent même si ca semble être n’importe quoi, ils ont raison et connaisse le football mieux que nous! Enfin il y a toujours cette petite part de chance, etre vu au bon moment , dans un bon jour mais quoi qu’il arrive ne jamais baisser les bras, bosser, bosser et bosser, le travail paie toujours ! »

26- Que penses tu d’un site comme LES TITIS DU PSG qui s’intéresse aux jeunes du CFA ?

« Je trouve que c’est une bonne idée, ca permet de prendre des nouvelles des anciens, savoir ce qu’ils deviennent mais également de conseiller et de faire part de notre expérience aux jeunes du centre afin qu’il se rendent compte que signer un contrat professionel n’est pas chose facile et se mérite! En tout cas bon courage et bonne continuation pour ton site, j’espère que ca marchera comme tu le souhaite! c’est une bonne idée même si on en reste un peu nostalgique! » (rires)

27- Je te laisse le mot de la fin….

« Bah merci d’abord à toi Nyto de m’avoir contacté pour cet interview. Bonjour aux internautes et à ceux qui me reconnaitront. Un gros bisous a ma femme, mes frères, ma mère et mon père pour son soutien. Enfin à tous mes potes de Caen, Rouen, Strasbourg, Paname,  Le GonepentA, Rodier 09, Barbès Asso, Mon 77, DK 59… j’m’arrête là sinon ca risque d’être trop long. Merci !!! »

Propos recueillis par Nyto pour lestitisdupsg.fr