U17

[16J-U17] PSG (4) – Le Havre AC (2) 0-0 (0-0) « Ca n’a pas voulu rentrer… »

FI4I7595

Après avoir été tenus en échec au CDL par le SM Caen (2-2), s’être imposés à Rouen (3-1) puis à Boulogne/Mer (4-1)  le week-end dernier, les protégés de Laurent Huard (photos) accueillaient Le Havre AC ce mercredi (coup d’envoi à 17h00) pour le compte d’un match en retard de la 16ème journée du championnat National

[20J-U17] US Boulogne/Mer (7) – PSG (4) 1-4 (1-1) « Paris plus que jamais dans le coup ! »

9wMn9TCi

Après avoir été tenus en échec au CDL par le SM Caen (2-2) puis s’être imposés à Rouen (3-1) le week-end dernier, les protégés de Laurent Huard se déplaçaient à Boulogne/Mer ce dimanche (coup d’envoi à 13h00) pour le compte de la 20ème journée du championnat National U17. Invaincus depuis 10 rencontres et en s’imposant

[20J-U17] US Boulogne/Mer (7) – PSG (4) « Ne pas perdre le Nord ! » (13h00)

FI4I3595

Après avoir été tenus en échec au CDL par le SM Caen (2-2) puis s’être imposés à Rouen (3-1) le week-end dernier, les protégés de Laurent Huard se déplacent à Boulogne/Mer ce dimanche (coup d’envoi à 13h00) pour le compte de la 20ème journée du championnat National U17. Invaincus depuis 10 rencontres, les Titis ont

[19J-U17] Rouen FC (13) – PSG (4) 1-3 (1-1) « Les Titis entretiennent leur invincibilité ! »

fcrpsgU17

Après avoir été tenus en échec le week-end précédent au CDL par le SM Caen (2-2), les protégés de Laurent Huard se déplaçaient à Rouen ce dimanche (coup d’envoi à 15h00) pour le compte de la 19ème journée du championnat National U17. Invaincus depuis 9 rencontres, en cas de succès les Titis avaient la possibilité

[18J-U17] PSG (5) – SM Caen (1) 2-2 (2-0) « Tout avait pourtant si bien commencé… »

ATP_0506

« On revient de loin ». Dans ce choc au sommet entre les Titis  de Laurent Huard (photo) et le leader caennais, les U17 nationaux du Stade Malherbe ont complètement raté leur entame de match en se retrouvant menés 2-0 au bout de seulement trois minutes (2-0, 3′) grâce à deux réalisations signées Virgiliu Postolachi, portant ainsi