Des news de…Martin Mimoun (promotion 92) « Pro et prêté… »

mimoun2

Si la descendance a le même talent, ça promet pour l’US Quevilly. Car Martin Mimoun, prêté cette semaine par Laval (Ligue 2) au club normand, n’est autre que le petit-neveu d’Alain, légendaire coureur de demi-fond, et le petit-fils de Michel Le Milinaire, tout aussi légendaire entraîneur du Stade Rennais et… du Stade Lavallois.

Ce jeune milieu offensif gaucher (20 ans), vif et technique (1,76 m, 63 kg) était suivi par Farid Fouzari depuis décembre et un mail adressé par l’entraîneur mayennais Philippe Hinschberger. Le technicien quevillais a pris la peine d’appeler lui-même le joueur pour lui exposer ses attentes.

C’est ce qui a convaincu Mimoun de faire étape en Normandie alors que Luzenac, Vannes et Carquefou, autres écuries de National bien mieux loties au classement, étaient également venues aux renseignements. « Le discours du coach m’a plu. Il m’a dit qu’il allait me donner ma chance, me permettre de m’aguerrir, explique-t-il. Me retrouver dans le dur, prendre des coups (sic), c’est ce dont j’ai besoin pour revenir plus fort à Laval car je suis encore en post-formation. Le classement était anecdotique à mes yeux. A la limite, ça aide à jouer plus libéré. On n’a plus rien à perdre. C’est un challenge intéressant. »

Il rejoint à l’US Quevilly, 3 autres ex-Titis du PSG, à savoir Zanké Diarra, Sofiane Bezzou et Nicolas Mirza.

Martin Mimoun (une apparition en L2, la saison dernière) évoluera d’autant plus libéré qu’il est passé professionnel mardi, Laval lui ayant fait signer un contrat de deux ans et demi. Un premier aboutissement pour le natif de Compiègne (Oise), passé par l’INF Clairefontaine et le centre de formation du Paris-SG (2009-11) où il a côtoyé Zanke Diarra et l’ex-Quevillais John Ayina. Le deuxième aboutissement serait de gagner sa place de titulaire à l’USQ. Et enfin, de faire son trou à Laval en août prochain.

Un match incertain

Quevilly-Cherbourg n’a pas fait partie hier des nombreux matches de National reportés. Mais ce n’est peut-être qu’une question d’heures. La météo prévoit en effet des chutes de neige abondantes sur l’agglo rouennaise à partir de la fin de matinée. A 9 heures, une équipe de la Ville viendra dresser un état des lieux de la pelouse de Lozai, qui présentait un aspect plutôt correct hier après-midi. Faute d’arrêté municipal, la décision appartiendra alors à l’arbitre M. Dzubanowski, qui arrivera en début d’après-midi.

Ce soir à 19 h Au STADE LOZAI
Absences : Weis (reprise), Police (genou), Ouahbi (cheville), Coulibaly (reprise), Dia, Prieur, Gueye, Gibon, Sakhi, Caglayankaya (choix de l’entraîneur) à Quevilly ; Sow (suspendu) à Cherbourg.
Entrées : Mimoun (qualifié), Bezzou (choix de l’entraîneur) à Quevilly. US QUEVILLY : 1. Dos Santos – 14. Giboyau, 5. Beaugrard (cap), 26. Sanson, 18. Rakotoharisoa – 8. Diedhiou, 4. Mirza, 22. Etiemble, 21. Mimoun - 27. O. Fofana, 11. Diafutua. Remplaçants : 30. Belabes (g), 6. Cissoko, 7. Bezzou, 9. Ouarguini, 33. Gouget. Entraîneur : Farid Fouzari.
CHERBOURG : 1. Lugier – 17. Lavie, 21. A. Fofana, Michelot (cap), 19. Ichane – 7. Tribeau, 5. Guyonnet, 12. Biaou, 6. Pinto Borges – 10. Binet – 14. Goba. Remplaçants : 16. E. Mendy (g), 20. Diongue, 9. Souhayli, 27. Abraw, 2. N’Doumbé.
Entraîneur : Jean-Marie Huriez.