[Exclu] Bryan Goncalves (OM/N2) : « Jouer à l’OM est un cadeau pour tout footballeur ! »

BRYAN

Profil =

Nom : GONCALVES
Prénom : Bryan
Né le : 19/07/1996
A : Maisons-Laffitte (78)
Taille : 1m89 Poids : 85Kg
Poste : Défenseur axial

Carrière =

Conflans FC (2002 à 2009) - Herblay (de 2009 à 2013) - PSG (de 2013 à 2016) – Conflans FC (2016/déc.2016) – Rodéo FC (jan.2017 à juin 2017) – FC St-Leu 95 (2017-déc.2017) – OM (depuis janvier 2018…)

 

« Mon passage au PSG est un échec…

Je n’en ai pas encore fait le deuil ! »

 

26815476_705534349655986_7888130574631854476_n

1/ Salut Bryan, tout d’abord comment vas-tu depuis notre dernier entretien il y a un an quasi jour pour jour…

« Salut les Titis, ça va bien merci ! Déjà un an, effectivement…Nous avions échangé juste après mon but inscrit avec le Rodéo FC en 32ème de finale de la Coupe de France. Un bon souvenir pour moi, même si nous avions été éliminés à l’issue de cette rencontre. Nous avons terminé la saison à une bonne 3ème place en championnat de CFA2. Le niveau était quand même relevé face à des équipes comme les réserves professionnelles du Toulouse FC ou bien du Nîmes Olympique. Bien que le club voulait me voir rester, j’ai souhaité revenir auprès des miens en région parisienne. J’ai donc rejoint le FC St-Leu 95 en DSR car je connais bien le Président. J’ai pu maintenir le rythme et affronter de bonnes équipes comme le Red Star ou bien l’Entente SSG. Ces championnats sont de plus en plus regardés, je savais où je mettais les pieds, mon choix était calculé. J’aime me mettre dans la difficulté pour ensuite rebondir ! C’est ce que j’avais fait après avoir été laissé libre par le PSG…J’aurais pu y rester pour jouer avec l’équipe 3, mais pour moi quelque chose était cassé avec le club. D’abord Conflans puis St-Leu…J’espère toutefois ne plus avoir à faire ce genre de choix ! »

2/ Un choix payant puisque tu t’es récemment engagé avec l’OM !

« En effet ! Dire qu’un recruteur de l’OM est venu me voir jouer serait mentir ! (rires) En fait, j’ai un ami qui est proche de l’OM qui m’a contacté pour me demander si j’étais intéressé pour réaliser un essai d’une semaine là-bas…Il m’a convaincu que je n’avais rien à faire en DSR et qu’il me fallait tenter ma chance. Moi, j’étais prêt à faire un essai dans n’importe quel club professionnel ! Donc pourquoi pas à l’OM ? Je suis arrivé un lundi et le samedi suivant j’ai joué avec la réserve olympienne contre celle de Nîmes. Le coach David Le Frapper m’a fait part de son intérêt et tout s’est ensuite enchaîné rapidement. J’ai signé un contrat amateur de 6 mois en espérant mieux d’ici quelques mois bien évidemment… »

26814776_705002299709191_83702868278287903_n

3/ Comment s’est déroulée ton adaptation dans ta nouvelle équipe ?

« Certains joueurs m’ont reconnu notamment Lucas Perrin et Florian Chabrolle, car j’avais joué contre eux en Gambardella deux ans plus tôt (victoire du PSG 3-2 à Marseille)…J’avais d’ailleurs été expulsé lors de cette rencontre ! A croire qu’il ne m’en ont pas tenu rigueur ! (rires) Il y a des joueurs originaires de la région parisienne comme Niels Nkounkou, Florian (Chabrolle) mais aussi Gent Dinaj. Mais les gens ici n’en n’ont rien à faire que j’ai pu jouer au PSG par le passé, à leurs yeux je suis un gamin parmi les autres ! Tout le monde est super gentil, personne ne m’a mis de bâton dans les roues. Au contraire, on est aux petits soins pour moi. Ce que je vis là, je ne suis pas certain qu’un marseillais bénéficierait de cet accueil au PSG. Du staff aux joueurs, tout le monde m’a rapidement adopté, j’en profite pour les remercier. »

4/ Quel est ton quotidien depuis ton arrivée sur le sol marseillais ?

« Nous nous entraînons tous les matins. Lorsque nous avons un jour de repos, je viens quand même m’entraîner avec les préparateurs physiques. Pour l’instant, je suis à l’hôtel juste à côté du centre d’entraînement de la Commanderie. Il est donc plus aisé pour moi de venir m’entraîner. Le club va me mettre un appartement à disposition très prochainement. Je viens juste d’arriver, je n’ai donc pas pris le temps de visiter la ville et ses alentours. Je suis là pour travailler avant tout ! J’ai d’ailleurs déjà joué deux matches en entier, contre Martigues (2-2) puis contre le Stade Bordelais (2-2). J’ai éprouvé de bonnes sensations même si on peut toujours faire mieux. Je vais me donner tous les moyens pour réussir ici ! »

26733647_704416173101137_7026589998732698186_n

5/ Quelles sont les principales différences avec le PSG ?

« Honnêtement les deux clubs se valent, que cela soit sur le plan des infrastructures, du niveau des jeunes joueurs ou bien de l’organisation. Par contre, l’OM a davantage tendance à lancer de très jeunes joueurs en équipe réserve, ce qui n’existait pas lorsque j’étais au PSG…Les jeunes ont tous un très bons niveau ici ! D’ailleurs plusieurs d’entre-eux sont très régulièrement dans le groupe professionnel à l’image de Boubacar Kamara, mais aussi de Christopher Rocchia et de Yusuf Sari. Il faut savoir que notre terrain d’entraînement est voisin de celui des pros, ça facilite forcément les échanges ! Lorsque nous avons une pause pour boire, j’en profite pour observer l’entraînement des pros…Ca me donne forcément envie d’être à leur place ! »

6/ La formation de l’OM est souvent décriée…Ressens-tu malgré tout un réel intérêt du club envers ses jeunes ?

« Même le club qui possède une multitude de stars, il regardera toujours vers sa formation ! Il faut donc toujours être opérationnel dès que l’on fait appel à nous, tout peut aller très vite, il y a des tas d’exemples. Comme je l’ai dit précédemment, certains jeunes fréquentent très régulièrement le groupe professionnel. Quand mon entraînement est fini, j’en profite toujours pour m’arrêter et observer celui des pros. Quel kiffe, tous ces beaux contrôles, toutes ces belles passes… » 

10678672_258554534353972_7398965062764226335_n

7/ En parlant de jeu, où en es-tu sur le plan physique ?

« J’ai forcément un peu perdu en vitesse…Le passage de la DSR au N2 n’est pas aisé, voilà pourquoi je n’hésite pas à m’entraîner en plus des séances quotidiennes. J’ai déjà joué en CFA avec le PSG (5 matches lors de la saison 2015/2016), ce n’est donc pas nouveau pour moi. Je sais ce que j’ai à faire pour vite retrouver le bon rythme. Le coach me donne beaucoup de conseils, il me parle beaucoup, il règne une confiance réciproque. C’est parfait, c’est ce qu’il me faut pour m’épanouir ! »

8/ Tu es sous contrat amateur, objectif contrat pro à l’issue de la saison… 

« Il y a une sacrée concurrence à mon poste avec Abdennour, Rami et Rolando…Mais sincèrement, je ne m’en préoccupe pas à ce jour ! Je suis focalisé sur mes prestations. Si on m’appelle, je répondrais présent, mais je ne pense qu’à mon équipe et à mon propre travail. Le reste, c’est du bonus…Tout va se faire au fur et à mesure, mais on en revient toujours au même, tout passe par le travail ! »

10678538_264196443789781_4047818258667488771_n

9/ Suis-tu toujours l’actualité des jeunes du PSG ?

« Je suis un accro du site de l’association des Titis du PSG car vous n’avez jamais laissé de côtés les anciens ! Rien que pour ça nous sommes liés, car j’ai un profond respect pour tous ses membres qui passent énormément de temps pour prendre de nos nouvelles et nous soutenir. Je suis toujours en contact avec Yohan (Demoncy) et Samuel (Essende), mais aussi d’autres qui ne sont plus au club. Maintenant, je ne me vois plus revenir au Camp des Loges…J’associe le PSG à un échec. J’avais pourtant connu une bonne année en U19 en championnat et en UEFA Youth League, mais ma saison en CFA ne fut pas du tout à la hauteur de mes ambitions. Je n’en ai pas encore fait le deuil. »

10/ Bryan, nous te souhaitons une franche réussite sous tes nouvelles couleurs, et tu resteras un Titi du PSG pour toujours !

« Un grand merci pour votre éternel soutien ! J’espère ne pas me blesser pour réaliser une grande saison en N2, pour éventuellement être appelé chez les pros…Ce week-end, je vais aller au Vélodrome pour assister à OM-AS Monaco. C’est la première fois que je vais m’y rendre, on va voir ce que vaut l’ambiance dans les tribunes…En Mars, nous affronterons l’AS Monaco de David Bechkoura, et en mai l’OGC Nice de Laurent Bonadéi. Je redeviendrai un Titi le temps d’un bonjour ! » (rires)

11781607_428180084058082_8381420217034942133_n

Propos exclusifs recueillis pour LTDPSG.