[Exclu] Devon Romil (Stade Briochin/N2) : « Quitter le PSG fut très dur à vivre ! »

romil6

Profil =

Nom : Romil
Prénom : Devon
Né le : 12 juin 1996
A : Villepinte (93)
Taille : 1m81
Poids : 77Kg
Poste : Attaquant

Carrière =

PSG (99/16) – US Concarneau (17/18) – Stade Briochin (depuis novembre 2018)

 

« Sans le soutien de mes proches,

j’aurais arrêté le football ! »

 

2556_2019022618121578.jpg

1/ Salut Devon, comment vas-tu toi le breton d’adoption ?

« Effectivement cela va faire bientôt deux ans que j’évolue en Bretagne. Même si mon adaptation n’a pas été facile lors de mes premiers mois à Concarneau, j’ai dorénavant pris mes petites habitudes dans cette région. Je me sens très bien à Saint-Brieuc, y compris physiquement. J’ai rencontré pas mal de pépins physiques par le passé avec des claquages ou des contractures, là tout va bien. Depuis janvier, je suis en pleine forme. »

2/ Pourquoi avoir opté pour le Stade Briochin ?

« Je visais plus haut…Mais je n’ai pas eu les contacts souhaités après mon départ de l’US Concarneau l’été dernier. Plusieurs clubs de N2 et N3 m’ont fait les yeux doux, mais leurs projets ne m’ont pas convaincu. Les mois ont passé, puis le Stade Briochin s’est manifesté. J’y ai réalisé quelques jours d’essai. C’est le directeur administratif de l’US Concarneau qui m’a mis en relation. Le Stade Briochin a mis quelques semaines avant de me rendre une réponse positive. J’ai intégré la réserve du club fin 2018, le temps d’une remise à niveau. Ensuite j’ai intégré l’équipe fanion en N2. Ce club a vraiment fait preuve d’un bon accompagnement. »

2556_2019020318543152.jpg

3/ Comment expliques-tu ne pas avoir réussi à Concarneau en N1 ?

« On m’a souvent changé de poste d’une part, puis je me suis retrouvé à jouer en attaquant axial. J’ai eu l’impression d’être revenu en catégorie Benjamins ! Moi le joueur de couloir…Comme l’équipe manquait de joueur axial, on m’a imposé à ce poste. Je n’ai donc pas pu montrer ce dont j’étais réellement capable. »

4/ Comment as-tu vécu ton départ du PSG en juillet 2016  ?

« Ce fut très dur à vivre, je ne vais pas le cacher. J’ai tout donné sous le maillot du PSG. Malheureusement, je me suis blessé à un mauvais moment. C’est ainsi…J’ai tout fait ensuite pour rebondir, sans ne jamais rien lâcher. J’ai réalisé des essais au RC Lens, au Paris FC et au Red Star FC, mais ils furent infructueux. Ce fut un second coup sur la tête…Je me suis vraiment remis en question, en pensant que je n’avais pas le niveau ! Mon agent du moment m’a mis en relation avec un préparateur physique et je suis reparti de zéro. J’ai travaillé très dur, pour être opérationnel dès qu’un projet se présenterait à moi. Est venue la proposition de Concarneau ! »

romil5

5/ Tu vas affronter ce samedi la réserve du PSG pour la première fois en tant qu’adversaire. Un match forcément pas comme les autres ?

« Particulier car ce club est celui où j’ai grandi. Toutefois, à part Abdallah Yaisien, je ne connais plus les autres Titis. Nous allons essayer de faire plaisir à notre public en remportant la victoire. Nous étions vraiment bien lancés dans ce championnat, et nous avons manqué d’expérience, de maturité à certains moments clés. C’est dommage car nous avions le potentiel pour jouer l’accession jusqu’au bout de la saison. »

6/ Ton ambition passe t’elle obligatoirement par le Stade Briochin la saison prochaine ?

« Il est certain que je vise toujours plus haut ! C’est mon but. J’ai un entretien lundi avec le président du club. On va discuter de tout cela, en compagnie de mon agent. On va peser le pour et le contre. Je sors d’une période qui n’a pas été évidente à vivre, nous verrons bien ce qu’il en sera ! Une chose est certaine, je ferais toujours mon maximum pour ma mère car elle m’a toujours soutenu. Je luis dois beaucoup. »

QPR_21DEVONROMIL(USC).JPG_l.besson

Propos exclusifs recueillis pour LTDPSG.