[Exclu] Karl Olive (Maire de la ville de Poissy) : « Je vis un rêve éveillé au quotidien depuis l’officialisation de la venue du PSG à Poissy ! »

1280-Karl-Olive-maire-Poissy-1-1068x710

La majorité des supporters du PSG ne le savent certainement pas, mais le Maire de Poissy Karl Olive a porté le maillot rouge et bleu dans sa jeunesse. La rédaction de « Titi Forever » est allée à sa rencontre dans le cadre de la rubrique Titis VIP du magazine n°6 qui sortira fin novembre. L’occasion de revenir sur sa passion pour le football et surtout pour le PSG. Extraits.

Titi Forever : Peut-on d’ailleurs être à la fois Maire de Poissy (ex-Président de l’AS Poissy) et supporter du PSG ?

Karl Olive : « J’ai toujours été un amoureux du football, de tout ce que représente le football mais aussi du PSG. J’ai joué au PSG et j’ai grandi avec ! Savoir que le PSG va venir s’installer à Poissy est un rêvé éveillé au quotidien pour moi. Ca ne veut pas dire que l’OM ne m’a pas fait briller en son temps, tout comme l’OL des années 2000. Aucune loi n’interdit de supporter deux clubs voisins en même temps ! »

karl olive photo du parisien

TF : D’où t’es venue ta passion pour le football ?

K.O : « D’un papa et d’une maman fans de l’ASSE dans les années 70…On suivait les matches au transistor ! Et puis je me souviens d’un PSV-ASSE que j’ai regardé un samedi matin sur notre télévision en noir et blanc. Au fil du temps, je suis devenu fan de Michel Platini, c’était mon héros ! Alors plus tard, quand j’ai pu travailler à ses côtés sur le plateau de la Ligue des Champions, avec aussi Michel Denisot et Thierry Gilardi, je pouvais fumer sous la douche comme disait Coluche. J’admirais également beaucoup Michel Hidalgo. Il a d’ailleurs préfacé l’un de mes livres : On remet ça ! Génération Platini 1984-2004. »

TF : Le PSG faisait-il (déjà) rêver le Titi des années 80 que tu as été ?

K.O : « Oh que oui ! Bathenay, Kist, Surjak, Baratelli, Préfaci, Dogliani, Boubacar, Toko…J’étais dingue de tous ces joueurs jusqu’au point de prendre mon vélo pour traverser la forêt de Poissy et ainsi me rendre au Camp des Loges pour recueillir des autographes. C’était à l’époque où chaque joueur possédait une BMW. J’en ai attendu moi aussi des heures à la sortie du parking des joueurs ! »

RDV dans Titi Forever N°6

Pour vous le procurer > titiforever@lestitisdupsg.fr