[Exclu] Nakibou Aboubakari (EA Guingamp B/N3) : « Neymar m’a choqué lors de sa venue au Roudourou ! »

nakibou-aboubakari

Profil =

Nom : ABOUBAKARI
Prénom : Nakibou
Né le : 10/03/93
A : St-Denis (93)
Taille : 1m80
Poids : 76Kg
Poste : Milieu défensif

Carrière =

FCM Garges – PSG (Benj. aux 14ans fédéraux – EA Guingamp (08-13) – Paphos (D2-Chypre/13-14) – Stade Briochin (CFA2/14-17) – EA Guingamp (depuis juillet 2017…)

Sélections =

Comores/A = 4 sél.

 

« Je suis revenu à l’EAG pour encadrer

les jeunes, mais j’espère aussi saisir

cette seconde chance qui m’est offerte ! »

 

21617549_1000338553436391_1818895890471961116_n

1/ Salut Nakibou ! 4 ans après, te voilà de retour à l’EA Guingamp…Peux-tu nous expliquer les raisons de come-back ?

« Salut les Titis ! Un nouveau directeur a été nommé au centre de formation de l’EAG. Etant intéressé pour recruter mon coach à St-Brieuc, il est venu assister à une rencontre lors de laquelle j’étais titulaire. Mon profil lui a beaucoup plu. Il s’est renseigné sur moi et m’a expliqué vouloir me redonner ma chance. J’ai accepté cette opportunité en signant un contrat amateur de 2 ans. »

2/ Quel est ton rôle au sein de l’équipe réserve (N3) ?

« Le coach m’a nommé capitaine. En plus du brassard, je suis également le joueur le plus âgé. Je suis en quelque sorte un grand-frère pour tous les jeunes du centre de formation. J’essaye de leur délivrer de bons conseils et d’être le plus exemplaire possible sur le terrain. J’évolue toujours en N°6 ou parfois sur un côté comme le week-end dernier lorsque certains pros redescendent… »

3/ Opter pour une réserve professionnelle, n’est-ce pas mettre une croix sur certaines ambitions ?

« Au contraire ! Je suis persuadé que cela peut me servir d’un tremplin pour évoluer plus haut. Je n’ai pas encore eu la possibilité de m’entraîner avec le groupe pro, mais nous avons réalisé quelques oppositions contre eux. Pour l’heure, il n’a pas eu de blessés, ni de suspendu à mon poste, mais sait-on jamais ? Je vais tout faire pour saisir ma chance si elle se présente. »

nakibou

4/ Le club est-il toujours celui que tu as connu avant ton départ ?

« Le personnel est toujours le même, mais les infrastructures n’ont plus rien à voir ! Le nouveau centre d’entraînement de l’Académie est exceptionnel. A tel point que les pros viennent parfois s’y entraîner ! (rires) Nous avons de parfaites conditions de travail pour progresser. »

5/ As-tu eu l’occasion de croiser les anciens parisiens Jordan Ikoko, Félix Eboa Eboa ou bien Antoine Kombouaré ?

« J’ai effectivement croisé Jordan et Félix à plusieurs reprises. Jordan se porte très bien, il s’est d’ailleurs bien installé en équipe première. Ca nous a fait bizarre de nous revoir car au centre de préformation j’étais plus grand que lui ! (rires) J’appartenais à la promotion juste au-dessus de la sienne…Il est toujours aussi sympathique. Félix, quant à lui, j’ai appris là le connaître. Il est plus jeune. Lui aussi est en train de faire son trou en équipe fanion ! Il doit être content car c’est ce qu’il était venu chercher en quittant le PSG. Il est venu jouer en équipe réserve en tout début de saison. Nous nous sommes remémorés des moments vécus au centre de préformation de Verneuil que nous avons fréquenté tous les deux à différentes périodes. Antoine Kombouaré n’a pour l’heure pas eu besoin de faire appel à des jeunes de la réserve, même s’il en fait monter régulièrement lors des entraînements. Son équipe tourne bien, il n’a pas besoin de la chambouler pour l’heure… »

21687767_1000642166739363_3142056200507013825_n

6/ La pression doit être importante sur tes épaules ?

« C’est une pression positive…Elle me pousse à être exemplaire chaque jour ! Sans parler de mon âge, le rôle de capitaine est une place différente dans l’équipe. Je dois sans cesse prouver sur et en dehors du terrain que je mérite de l’être. »

7/ Opter pour ce challenge est également un bon moyen d’attirer le regard du sélectionneur des Comores ?

« Je n’y pense pas plus que cela même si porter de nouveau le maillot des Comores serait un réel plaisir. Je pense d’abord à mon équipe. Ensuite d’un point de vue personnel, j’espère m’entraîner régulièrement avec les pros pour démontrer ce que je sais faire ! Même s’il y a de gros clients à mon poste, il faut toujours se donner les moyens d’y croire. Quant à la sélection, ça sera du bonus ! »

8/ Comment as-tu vécu la venue du PSG à Guingamp en tout début début de saison ?

« Quel engouement dans toute la ville ! En plus, il s’agissait du premier match de Neymar avec le PSG ! Malgré la défaite de l’EAG, les supporters ont été fantastiques. Paris a réalisé un gros match. Neymar m’a « choqué » ! (rires) Je peux vous assurer qu’il y a une réelle différence entre le voir à la télévision et en live au stade ! J’ai analysé son jeu pendant les 90 minutes…Il n’a pas arrêté de faire des appels, contre-appels ! Il a démontré qu’un bon joueur ne doit pas seulement avoir qu’une bonne technique, mais également une excellente préparation physique. Malheureusement, c’est Jordan (Ikoko) qui en a payé les frais ! (rires) »

20993013_986347421502171_1861515568672331695_n

9/ Un mot sur le début de saison de ton équipe…

« Nous avons moyennement commencé…Nous avions quelques joueurs cadres blessés. Nous sommes revenus dans un bon tempo depuis plusieurs semaines. Nous n’avons pas de réel objectif de montée, comme toute réserve professionnelle…Le coach ne nous l’a pas annoncé. Par contre, il nous a avoué vouloir voir un maximum de joueurs intégrer le groupe professionnel. En ce qui nous concerne, nous souhaitons remporter tous nos matches ! Nous sommes tous des compétiteurs. »

10/ Tu as déjà passé une majeure partie de ta carrière en Bretagne, de quoi pousser d’autres Titis à te rejoindre ?

« C’est une vraie terre de foot ! Quatre pros sont en pro : Guingamp, Rennes, Lorient et Brest. Le fait de ne pas être dans de grandes villes comme Lyon, Marseille ou Paris nous aide à ne penser qu’au football. Il n’y a pas toutes ces choses qui pourraient nous distraire ! Alors oui le climat change très vite ici, mais quand on y vient il est difficile d’en repartir. »

11/ Tu es papa d’un petit breton…Est-il plus difficile de marquer un but ou de jouer le rôle de père ?

« Mon fils Naïl fête son premier anniversaire ce jour ! Etre papa, c’est du sport au quotidien, mais quel plaisir ! Quand je rentre et qu’il court vers moi pour me retrouver me rend si heureux ! Quand il mange, quand il marche, quand il rigole…Il m’est donc plus difficile de marquer un but je crois bien ! (rires) »

12/ LTDPSG souhaitent un joyeux anniversaire au futur Titi du PSG, qui saît ? Nous te souhaitons de vivre une grande saison et demandons une dernière faveur, celle de distiller quelques conseils aux jeunes qui poursuivent leur apprentissage actuellement au PSG…

« Je leur conseille de tout donner, de toujours croire en eux même dans les moments difficiles et de ne jamais rien lâcher. Ils ont une chance de fréquenter des installations qui sont uniques en France. Alors ne gâchez pas cette opportunité ! Et si jamais ça venait à ne pas le faire au PSG, dites vous bien que votre sérieux et votre travail pourront être reconnus ailleurs. »

nakibou2

Son XI de Légende

1-G.Buffon

2-D.Alves 4-S.Ramos 5-T.Silva 3-R.Carlos

6-Ronaldinho

10-Z.Zidane  8-Robinho

11-L.Messi   9-Adriano   7-Ronaldo

20621023_977820819021498_4303344167109998450_n

Propos exclusifs recueillis pour LTDPSG