[Exclu] Tom Flamant (FC Fleury 91/U19) : « Enormément de joie et de fierté ! »

flamant1

Profil =

Nom : FLAMANT
Prénom : Tom
Né le : 26 octobre 2000
A : Paris (75)
Taille : 1m71
Poids : 68Kg
Poste : Latéral droit

 

Carrière =

Arcueil C.O Municipal (06/11) – Antony Sports (11/12) – PSG (12/18) – FC Fleury 91 (depuis août 2018…)

Palmarès =

Champion de France U17 (2017)

8 sélections EDF U16 (1 but)

 

« Pas facile de faire le deuil, mais je dois

avancer pour atteindre mes objectifs ! »

 

flamant

1/ Salut Tom ! Quel est ton sentiment après cette qualification si particulière à plus d’un titre te concernant ?

« Je ressens énormément de joie, de fierté et surtout du soulagement après cette victoire parce que ce n’était vraiment pas un match facile face au PSG, même si je trouve que l’équipe a accompli un match très solide. »

2/ Visiez-vous le 0-0 à la mi-temps ? Que vous a conseillé votre coach à la pause ?

« Non, on ne visait pas du tout de score ou de scénario en particulier pour cette première mi-temps. C’est sûr que l’idéal aurait été de mener mais le 0-0 restait tout de même un bon résultat. Le coach a juste rectifié certains points tactiques défensivement mais sinon il nous a encouragé à continuer sur la lancée de la première période qui était plutôt bonne. »

3/ Finalement vous avez tenu bon tout le match sans encaisser le moindre but…Comment vit-on cette performance sur la pelouse ?

« C’est certain que face à une équipe comme le PSG on se devait d’être irréprochable défensivement si on voulait faire quelque chose dans cette rencontre, donc le fait de ne pas avoir pris de but montre notre sériosité, solidité, solidarité et notre détermination surtout. Pour nous, aller aux penaltys était l’un des meilleurs scénarios qu’on pouvait imaginer pour croire à quelque chose, donc c’est plus que de la fierté envers mes partenaires qui ressort à ce moment là sur le terrain. »

4/ Qu’est-ce qui a fait la différence pour que cela bascule en votre faveur ?

« Avant les tirs au but, on s’était dit que c’était maintenant ou jamais ! Qu’on avait une chance énorme de créer l’exploit face à cette grosse équipe donc la détermination était au maximum dans la tête de chaque tireur ainsi que notre gardien qui d’ailleurs nous a donné la victoire. Du coup, je pense que la détermination et puis même l’ambiance de nos supporters nous ont donné beaucoup de force pour faire la différence sur cette séance de penaltys. »

5/ Tes ex-partenaires ou membres du staff du PSG ont-ils eu un mot pour toi avant ou après la rencontre ?

« Il n’y a pas eu de mots particuliers mais plus de bonnes retrouvailles. J’ai vu les membres du staff avant de partir à l’échauffement et quelques accolades avec certains joueurs avant de rentrer sur le champ de bataille. Après le match, j’ai pu discuter avec quelques joueurs comme Romaric Yapi, Adil Aouchiche ou même Massinissa Oufella, ce qui fut plutôt cool ! »

6/ Finalement le PSG était-il un bon tirage ?

« Il n’y a pas de bon ou mauvais tirage das ce genre de compétition. Peu importe l’équipe qu’il y a sur notre chemin, on fera du mieux possible pour la battre et passer à l’étape suivante. Après pour moi c’était forcément spécial vu que c’est mon ancien club, du coup j’étais plus que content quand j’ai su que nous avions tiré le PSG. J’avais hâte d’y être ! J’en avais parlé avec quelques-uns du PSG et puis voilà au final on s’est retrouvé face à face. »

7/ Mourad (Jalliti) ton coach est également un ancien Titi du PSG…Sa méthode diffère t’elle de tout ce que tu as connu lors de ta formation au PSG ?

« A vrai dire, sa méthode ne change pas vraiment de ce que j’ai pu connaître au PSG. On a presque le même nombre d’entraînements, qui sont pratiquement basés sur les mêmes choses, ainsi j’ai pu facilement m’adapter au plan de jeu qu’il a mis en place et donc à sa méthode de travail. »

8/ Voilà plus de six mois que tu as été laissé libre par le PSG, le deuil est-il fait pour de bon ?

« C’est sûr que ça n’a pas été très facile de faire le deuil après avoir passé toute ma formation dans ce club depuis l’âge de 11 ans…J’avoue que ça a été un gros coup de massue mais malgré ça il fallait et il faut que je continue à avancer pour accomplir mes objectifs. »

9/ Tu connais la tradition, Tom ! A toi le mot de la fin !

« Tout d’abord, je tiens à remercier l’association des Titis du PSG pour avoir été là dans les moments difficiles, et pour le temps accordé une nouvelle fois pour cette interview. On ne se sent pas oublié ! Sinon, ce fut un plaisir de jouer contre mes anciens coéquipiers même si ça m’a fait très bizarre, mais ce fut un très beau match et je les félicite malgré le résultat qui n’est pas en leur faveur. Le PSG restera toujours mon club de coeur pour toute la vie. Je suis et je resterai toujours un Titi du PSG ! »

Propos recueillis par Nyto pour LTDPSG.