[Exclu] Willem Pierre-Charles (GSI Pontivy-N3) : « Un beau cadeau de Noël ! »

willem

Profil =

Nom : Pierre-Charles
Prénom : Willem
Né le : 26/11/1993
A : Levallois (92)
Poste : Attaquant (n°9)

 

 

Carrière de joueur =

Levallois (Débutants, Poussins) – PSG (Poussins à -13 ans DH) – Sannois (-14 Féd.) – EA Guingamp (5 ans jusqu’en CFA2) – Sannois (CFA) – Sablé/Sarthe (CFA2) – FC Lorient (CFA) – FC Pau (Nat) – US Granville (CFA2) – Stade Briochin (CFA2) – SC Châtelet (D3/Bel) – GSI Pontivy (N2/depuis juillet 2018…)

 

« L’impression de vivre un rêve éveillé

lorsque je jouais au PSG… »

 

Résultat de recherche d'images pour "willem pierre charles pontivy"

1/ Salut Willem ! GSI Pontivy-PSG en 32èmes de finale de la Coupe de France ? De quoi t’empêcher de fêter la nouvelle année ?

« Salut LTDPSG ! Plus le rendez-vous approche, plus l’adrénaline monte, c’est certain…On sent une grande effervescence dans toute la ville, la région, les médias, au sein de nos familles, dans le club…On va affronter l’une des meilleures équipes du monde, ce n’est pas tous les jours que ça arrive ! Je vais me donner toutes les chances d’être opérationnel le jour J pour ne pas être ridicule. Mais ca ne va pas m’empêche de fêter la nouvelle année dignement tout en restant raisonnable. »

2/ Quelle fut ta réaction suite au tirage au sort ?

« On y croit pas sur le moment ! Et pourtant, à chaque épopée dans n’importe quel club, tu espères tomber sur le PSG ! (rires) Pour le pur parisien que je suis, c’est le discours que j’ai toujours tenu à chaque tirage…Et là, c’est le cas ! J’ai sauté de joie come jamais ! Un super cadeau de Noël ! »

3/ Un match très particulier pour toi puisque tu as fréquenté le PSG des poussins aux -13 ans…

« Rien que d’en parler, j’ai beaucoup de bons souvenirs qui me reviennent à l’esprit. C’est vraiment le club qui nous a permis, à mon frère et moi-même, de lancer notre carrière dans le football. Quand on y jouait, nous avions vraiment l’impression de vivre un rêve éveillé. Quand je repense à tous ces tournois disputés…Notre équipe était toujours la plus attendue ! C’était une vraie fierté d’être habillé en rouge et bleu. Et puis nous nous entraînions pas loin de Ronaldinho, Pauleta…Ca donne forcément envie de continuer à aller plus-haut quand tu es gamin ! »

Résultat de recherche d'images pour "willem pierre charles pontivy"

4/ En face, le PSG va se présenter avec ses stars mais très certainement avec quelques Titis du PSG. Que t’inspire cette équipe ?

« On se demande forcément comment ils vont aborder ce match ? Avec des stars ? Avec des Titis ? Un mix des deux ? Peu importe leur composition, cela restera une des meilleures équipes du monde ! Pour un joueur amateur, c’est le match rêvé. Depuis tout petit, on joue au foot pour vivre ce genre de rendez-vous. A nous d’en profiter un maximum ! »

5/ Tu joues au poste de numéro 9. Prends-tu le temps d’observer les attaquants du PSG pour étoffer ton jeu ?

« Effectivement, je regarde régulièrement les matches du PSG et donc de ses attaquants. Mbappé, Nyemar, Cavani…C’est impressionnant ! Moi, j’ai surtout en jeu basé sur ma vitesse de course. Je prends facilement les côtés, alors j’observe souvent comment ils font pour rentrer plein axe ou pour enrouler leurs frappes. J’essaye de reproduire la même chose, en toute modestie bien sûr ! Pourquoi ne pas profiter de leurs matches qui sont diffusés, ça serait dommage, non ? Bien que très grand fan de Pauleta lorsque j’étais plus jeune, j’ai tout de même entretenu mon propre jeu, celui qui j’espère va me permettre de faire la différence dimanche prochain. »

6/ Comment sont vécues vos carrières footballistiques au sein de votre famille ?

« Nos parents nous ont toujours encouragés et aidés dans tout ce que nous avons entrepris. A l’image de notre mère qui a adapté ses heures de travail pour pouvoir nous emmener au camp des Loges lors des entraînements le soir en semaine. Nous avions souvent le droit à des bouchons sur la route entre Levallois et St-Germain-en-Laye. Mais grâce à elle, nous avons pu vivre notre « petit rêve » en portant le maillot du PSG. Rien que pour cela, je la remercie encore. Quand tu joues au PSG, tu prends conscience petit à petit que tu peux réaliser de belles choses dans ce sport. Le vrai déclic fut lorsque l’EA Guingamp m’a repéré en -13 ans. J’ai tenté ma chance très jeune en partant en Bretagne. J’ai suivi mon chemin. Certes, je n’ai pas signé de contrat professionnel, mais je ne désespère pas même à 25 ans ! »

7/ Ton frangin Jordan (passé par Amiens, Colmar, Ajaccio, Valenciennes et actuellement à Bourg-Peronnas en N1) a davantage été mis en avant que toi-même. Vis-tu bien cette part d’ombre ?

« Au contraire, ça me donne de la force ! Je suis très heureux pour lui. Si lui y est arrivé, je me dis pourquoi pas moi ? Je n’ai pas de pression particulière ! Bien que nous sommes deux personnes différentes, nous sommes toujours deux frangins très proches l’un de l’autre. Sa saison à titre personnelle se passe plutôt bien à Bourg-Peronnas, j’espère qu’il va côtoyer de nouveau la L2. J’espère bien évidemment connaître la même réussite un jour si Dieu le veut ! »

8/ Pourquoi as-tu opté pour un retour en Bretagne ?

« Ma copine est originaire de Guingamp. Nous nous sommes rencontrés lorsque je jouais à l’EAG. Nous avons souhaité nous rapprocher l’un de l’autre. Au-delà de ce choix, je me suis toujours bien senti en Bretagne. Il n’est pas exclu d’y faire toute ma vie ! J’aime la tranquillité de cette région, le calme qui y règne. De plus, lorsque notre coach m’a contacté, j’ai tout de suite apprécié son discours et le projet proposé. »

9/ Réaliser une épopée en Coupe de France puise souvent de l’énergie. Est-ce simple à gérer en parallèle du championnat ?

« Pour ma part, je me suis blessé lors du premier match de championnat. J’ai subi une liaison à la cuisse qui m’a fait manquer quelques matches. Depuis, à l’image de l’équipe qui reste sur huit matches sans défaite, je suis en pleine confiance. En championnat, nous sommes 5e à neuf points derrière l’EA Guingamp contre qui nous avons un match en retard à disputer. Notre bon début de championnat, nous a permis d’acquérir des certitudes pour mieux gérer les évènements en Coupe de France, comme lorsque nous étions menés (1-0) au tour précédent contre Grand Quevilly. »

willem1

10/ Plus le match se rapproche, plus il doit être difficile de ne pas y penser ?

« Tout le monde nous dit que l’on va perdre dix ou quinze à zéro ! On se fait chambrer gentiment par nos proches, nos amis, sur les réseaux sociaux…C’est un moment que l’on va vivre pour la grande majorité d’entre-nous qu’une seule fois dans notre vie. Je suis un compétiteur, j’ai donc vraiment envie d’y croire ! Comme l’a dit notre coach dans son interview pour LTDPSG, nous voulons réaliser le braquage du siècle ! On va se battre pour n’avoir aucun regret à l’issue de la rencontre. J’essaye de ne pas me faire de scénario dans la tête, pour cela je vais faire de la musculation, je joue à la console ou alors je regarde Netflix !  »

11/ Willem, nous te souhaitons bonne chance pour cette grande affiche…A toi le mot de la fin !

« Tout d’abord, un grand merci pour l’association des Titis du PSG qui réalise un suivi des les anciens rouge et bleu. Le fait de pouvoir lire régulièrement des interviews de tous les « anciens » jeunes passés par le PSG est vraiment cool et nous permet de tous nous remémorer beaucoup de bons souvenirs. Nous avons la sensation de ne pas avoir été oubliés et de toujours appartenir à la famille PSG. J’espère de tout coeur que tout le monde va prendre du plaisir en nous regardant jouer contre le PSG ! »

Son XI de la promotion 93

1-A.Areola

2-Y.Sabaly  4-Y.Takerboucht  5-P.Bourdin  3-J.Pierre-Charles

6-A.Barry  8-S.Serinken

11-F.Bikoya  10-N.Aboubakari  7-J-C.Bahebeck

9-W.Pierre-Charles

Propos exclusifs recueillis pour LTDPSG.