🚨 [Conf de Presse-Pros] Galtier : « Quand on atterrit on aura peut-être un ou deux, voire trois joueurs de plus » (Compte-Rendu)

Publié le

Après des victoires contre le Kawasaki Frontale et les Urawa Red Diamonds, le Paris Saint-Germain s’est offert un festival offensif contre le Gamba Osaka ce lundi pour son dernier match amical au Japon (6-2). L’occasion pour Christophe Galtier de revenir sur la prestation d son Ă©quipe et sur d’Ă©ventuelles nouvelles recrues.

Christophe Galtier sur la victoire contre Gamba Osaka

« Je suis satisfait de la première pĂ©riode, la deuxième il y avait de la fatigue. Nous avons concĂ©dĂ© deux buts, ce sont deux buts de trop. MĂŞme si nous avons un Ă©cart consĂ©quent de buts, je voudrais qu’on soit difficile Ă  battre. C’est un axe de travail consĂ©quent. »

Galtier sur la prestation défensive

« AgacĂ©, ce n’est pas le terme. Sur le deuxième but, il faut que l’on soit plus structurĂ© et pas dĂ©sordonnĂ©. On n’Ă©tait pas dans le bon timing, on n’arrivait pas Ă  se replacer. J’insiste que c’est un axe de travail important, il faut montrer un visage plus dur pour les futurs matchs. »

Galtier sur le Trophée des champions

« MĂŞme si la prĂ©paration a Ă©tĂ© courte, mĂŞme s’il y a eu des dĂ©placement assez long, l’avantage de jouer ici dans des stades peins et des adversaires prĂŞts physiquement, ça nous a obligĂ© Ă  Ă©lever notre niveau de jeu. Il nous reste encore une semaine avant le TrophĂ©e des champions, nous allons encore travailler avec du rythme et de l’intensitĂ©, faire en sorte de corriger ce qui ne va pas. MĂŞme si on ne veut pas trop concĂ©der d’occasions et encaisser des buts, l’ADN de mes joueurs est de jouer, de prendre des risques et d’attaquer le plus possible. On ne va pas changer ça. »

Galtier sur le mercato et sur les possibles arrivées de Renato Sanches et Mukiele

« Je vous lis, je vous Ă©coute. Le club travaille pour amĂ©liorer et rendre plus fort cet effectif. On va prendre l’avion, on va faire un long trajet de 12 heures, on va dormir et quand on atterrit on aura peut-ĂŞtre un ou deux, voire trois joueurs de plus, quatre, cinq (sourire). On verra ce qui va se dĂ©rouler cette semaine. »

Galtier sur le niveau des Ă©quipes japonaises

« Je n’ai eu aucune surprise sur la qualitĂ© de adversaires que nous avons rencontrĂ©. Ă€ l’image que ce que nous voyons depuis l’Europe et la sĂ©lection japonaise, ce sont des Ă©quipes très structurĂ©es et difficile Ă  jouer, avec de la qualitĂ© de recherche de vitesse et de percussion. Il y a des joueurs très bons techniquement. A travers les trois confrontations, j’ai vu de la variĂ©tĂ©. Je ne suis pas surpris du niveau du championnat japonais. L’Ă©quipe nationale est toujours agrĂ©able Ă  voir jouer. »