🚹[News-Anciens] Djeidi Gassama : « Paris m’a offert une Formation d’exception ! » đŸ”ŽđŸ””đŸ’Ż

Publié le

Comme chaque semaine, LTDPSG & PSG.FR retrouvent un ancien joueur passĂ© par le Centre de Formation du Paris Saint-Germain. Direction l’Angleterre, Ă  Sheffield, pour prendre des nouvelles de Djeidi Gassama (gĂ©nĂ©ration 2003), qui revient sur son actualitĂ© et sur ses annĂ©es parisiennes.

Djeidi, peux-tu nous rappeler ton parcours qui t’a menĂ© jusqu’Ă  Paris ?

« AprĂšs avoir fait mes premiers pas Ă  CarriĂšres-GrĂ©sillons puis Poissy, j’ai rejoint le FC Mantois en U15 DH car ce club est rĂ©putĂ© pour la qualitĂ© de sa formation. Nous Ă©tions plusieurs coĂ©quipiers Ă  rejoindre cette Ă©quipe ce qui a renforcĂ© mon choix. J’ai inscrit beaucoup de buts ce qui n’est pas passĂ© inaperçu puisque plusieurs clubs professionnels m’ont sollicitĂ©. Le Stade Brestois s’est manifestĂ© le plus rapidement en me proposant une convention de formation. SĂ©duit par ce projet sportif, j’ai rejoint la Bretagne oĂč j’ai intĂ©grĂ© l’Ă©quipe des U17 Nationaux Ă  l’Ă©tĂ© 2018. MalgrĂ© mes nombreux buts marquĂ©s, le club a tardĂ© pour me proposer un contrat aspirant. J’ai donc souhaitĂ© anticiper la fin de saison en acceptant de signer ce type de contrat avec le Paris Saint-Germain. Â»

Comment s’est dĂ©roulĂ©e ton adaptation Ă  Paris ?

« J’ai intĂ©grĂ© un groupe de copains qui se connaissaient dĂ©jĂ  depuis de nombreuses annĂ©es. J’y ai retrouvĂ© mes potes Corentin Louakima et Younes El Hannach avec qui j’avais tapĂ© mes premiers ballons en club et qui ont facilitĂ© ma venue au sein de la gĂ©nĂ©ration 2003. DĂšs les premiĂšres sĂ©ances d’entraĂźnement, j’ai remarquĂ© que le niveau de jeu Ă©tait largement supĂ©rieur Ă  celui pratiquĂ© Ă  Brest. RevĂȘtir le maillot rouge et bleu Ă©tait un rĂȘve de gamin ! Tout jeune joueur de football habitant en Ile-de-France espĂšre dĂ©fendre un jour les couleurs de ce club mythique dĂ©sormais reconnu mondialement. Depuis tout petit, j’avais l’habitude de choisir Paris lorsque je jouais Ă  la console ! Alors imaginez mon bonheur Ă  chaque fois que je foulais la pelouse du Camp des Loges. Â»

Comment expliques-tu ta rĂ©ussite sur le terrain qui fut quasi immĂ©diate ?

« J’ai dĂ©barquĂ© avec un Ă©tat d’esprit ultra dĂ©terminĂ© car je voulais moi aussi ma part du gĂąteau, montrer que le staff ne s’Ă©tait pas trompĂ© en me recrutant. J’ai tout fait pour bien m’intĂ©grer sur comme en dehors du terrain afin de gagner la confiance de mes coĂ©quipiers. J’ai inscrit un doublĂ© dĂšs mon premier match avec les U17 Nationaux contre Evreux, ce qui m’a enlevĂ© une certaine pression. Malheureusement la crise sanitaire m’a stoppĂ© en plein Ă©lan alors que j’avais inscrit 8 buts et livrĂ© 3 passes dĂ©cisives en 20 matches. Le club m’a toutefois rĂ©compensĂ© en me faisant signer mon premier contrat professionnel le 23 juillet 2020. Je n’oublierai jamais cette date ! Â»

As-tu rĂ©ussi Ă  garder la tĂȘte sur les Ă©paules aprĂšs avoir paraphĂ© ce document si prisĂ© ?

« Signer pro au PSG, ce n’est pas pareil que de le faire dans un autre club ! C’Ă©tait une immense fiertĂ© en tant que Titi, mais surtout pour mes parents. Rien n’a Ă©tĂ© simple dans leur vie, j’avais vraiment Ă  coeur de leur rendre tout ce qu’ils m’avaient donnĂ©. Si c’Ă©tait Ă  refaire, je le referai. Je me suis tellement battu pour y parvenir. Mon Ă©ducation m’a permis de rester humble et de conserver mon cercle d’amis d’enfance. Je n’ai jamais ressenti de la jalousie envers moi, au contraire tous mes potes m’ont toujours soutenu tout au long de ma formation, y compris quand j’ai signĂ© mon contrat pro. Aucun d’entre eux n’a cherchĂ© Ă  profiter de moi, d’ailleurs ils venaient en nombre mettre de l’ambiance au Camp des Loges Ă  chacun de mes matches ! Â»

Tu as brillĂ© lors de l’UEFA Youth League en inscrivant 5 buts en 8 apparitions (Ă©dition 2021-2022). Quels souvenirs conserves-tu de cette compĂ©tition ?

« A chaque coup d’envoi, je ressentais une certaine excitation. Il s’agissait de notre premiĂšre expĂ©rience qui ressemblait Ă  ce qui se faisait chez les pros, avec les voyages, la diffusion des rencontres Ă  la tĂ©lĂ©vision, le niveau de jeu trĂšs relevĂ©. Nous avions rivalisĂ© avec les plus grands clubs, ce qui a confirmĂ© l’excellent travail rĂ©alisĂ© au Centre de Formation. Mon meilleur souvenir est assurĂ©ment ma prestation effectuĂ©e lors de notre victoire (3-1) sur la pelouse de Manchester City, avec un doublĂ© et une passe dĂ©cisive Ă  la clĂ© ! Nous avions su faire preuve d’une grande dĂ©termination en Ă©tant tous soudĂ©s. Â»

/media/271007/_g1a9057.jpg

Tu fais partie des toutes premiĂšres gĂ©nĂ©rations de Titis mises en avant via la sĂ©rie du club Made in Paris. PlutĂŽt sympa Ă  vivre ?

« Le fait d’ĂȘtre mĂ©diatisĂ© si jeune est toujours apprĂ©ciable. Cette couverture mĂ©diatique nous a permis de gagner en notoriĂ©tĂ©. La prĂ©sence des camĂ©ras ne fut pas gĂȘnante, au contraire on en a rapidement fait abstraction. Nous avons toujours su rester naturel, rien n’Ă©tait calculĂ©. Sauf nos cĂ©lĂ©brations en cas de but… Nous les prĂ©parions en amont, histoire de faire les choses bien ! Concernant les interviews, il fallait s’appliquer dans notre discours mais les cours de mĂ©dia training furent trĂšs bĂ©nĂ©fiques pour gagner en justesse dans nos propos et en sĂ©rĂ©nitĂ© face Ă  la camĂ©ra. Ces vidĂ©os sont Ă©galement de bons souvenirs pour nos familles, nos amis et surtout nos futurs enfants ! Â»

Si on Ă©voque la date du 14 mai 2022, ça te parle ?

« Il s’agit de mon premier match officiel disputĂ© avec les pros en Ligue 1. C’Ă©tait lors de la victoire 4-0 remportĂ©e Ă  Montpellier. Je ne m’attendais pas du tout Ă  faire partie du groupe, surtout qu’il s’agissait du match du titre en cas de victoire ! Je n’ai pas trouvĂ© le sommeil la nuit prĂ©cĂ©dente tellement j’avais peur de ne pas entendre la sonnerie de mon rĂ©veil. Le lendemain matin, j’ai pris part au dĂ©placement, puis Ă  la causerie et Ă  l’Ă©chauffement, avant de prendre place sur le banc de touche… Et alors que je m’Ă©chauffais, Mauricio Pochettino m’a appelĂ© pour entrer en jeu ! J’ai piquĂ© le sprint le plus rapide de ma vie pour rejoindre le banc de touche. Tous les autres joueurs me disaient de faire vite en rigolant mais en Ă©tant trĂšs heureux pour moi ! J’ai remplacĂ© Angel Di Maria pour les derniĂšres minutes de la rencontre. Je me suis retrouvĂ© en attaque avec Messi et MbappĂ©, vous le croyez ? Moi toujours pas ! Au coup de sifflet final, ce fut la fĂȘte totale dans le vestiaire pour cĂ©lĂ©brer le titre de champion de France. Â»

Autre moment magique, ton premier but inscrit en pro contre Quevilly…

« Il s’agissait du match de reprise lors de l’Ă©tĂ© 2022. Il n’y a pas de petit match pour ĂȘtre fier de marquer pour Paris. Faire trembler les filets avec le maillot rouge et bleu est incroyable pour tout Titi formĂ© au club. A l’issue de la rencontre, tous mes partenaires m’ont fĂ©licitĂ©. AssurĂ©ment l’une de mes plus belles Ă©motions de footballeur ! J’aurais aimĂ© en vivre d’autres mais j’ai dĂ» faire le choix de rejoindre Eupen en Belgique dans le cadre d’un prĂȘt pour acquĂ©rir davantage de temps de jeu au plus haut niveau. A mon retour, le nouvel entraĂźneur n’a pas souhaitĂ© me conserver dans son projet. Je ne lui en n’ai pas voulu mĂȘme si j’aurais bien aimĂ© avoir ma chance dans la rotation d’effectif. DĂ©sormais, j’Ă©volue Ă  Sheffield Wednesday en Championship (D2 Anglaise). J’ai disputĂ© 35 rencontres en championnat, plutĂŽt satisfaisant car il n’est jamais Ă©vident pour un jeune Ă©tranger de jouer autant dĂšs son arrivĂ©e. Le rythme est trĂšs soutenu, car les arbitres laissent jouer le plus souvent possible et les supporters poussent tout le temps derriĂšre leur Ă©quipe. À domicile comme Ă  l’extĂ©rieur, c’est un rĂ©gal de jouer en Angleterre. J’espĂšre un jour dĂ©couvrir la Premier League. Â»

Un mot pour rĂ©sumĂ© ton apprentissage suivi Ă  Paris ?

« Paris m’a offert une formation d’exception. J’ai progressĂ© dans tous les domaines : technique, tactique, physique et mental. Les coaches m’ont transmis la culture de la gagne, au sein d’un groupe trĂšs uni. La concurrence m’a poussĂ© Ă  dĂ©passer les limites que je me fixais. Notre gĂ©nĂ©ration Ă©tait composĂ©e de trĂšs bons joueurs Ă  chaque poste, mais surtout de trĂšs bons mecs. Je suis trĂšs heureux de voir que la plupart d’entre eux Ă©voluent dorĂ©navant au plus haut niveau. Je souhaite Ă  l’ensemble des Titis actuels de prendre un maximum de plaisir et de profiter de chaque instant, car les annĂ©es au Centre de Formation sont les plus belles d’une carriĂšre mais elles passent surtout trop vite ! Â»

PROFIL

Date de naissance : 10 septembre 2003
Lieu de naissance : NiĂ©lĂ©ba-HaouissĂ© (Mauritanie)
Poste : attaquant

Clubs successifs : AS CarriĂšres GrĂ©sillons (2012 Ă  2014), AS Poissy (2014 Ă  2017), FC Mantois (2017 Ă  2018), Stade Brestois (2018 Ă  2019), Paris Saint-Germain (2019 Ă  2023), KAS Eupen (2022 Ă  2023/prĂȘt), Sheffield Wednesday FC (depuis aoĂ»t 2023)

PalmarĂšs avec le Paris Saint-Germain : champion de France de Ligue 1 (2022)

Equipe de France : U20 (2 sĂ©lections)

Powered by Live Score & Live Score App