🚨[News-Anciens] Nicolas Bernardino : « Paris m’a appris Ă  ne jamais baisser les bras »🔴🔵💯

Publié le

Comme chaque semaine, LTDPSG & PSG.FR retrouvent un ancien joueur passé par le Centre de Formation du Paris Saint-Germain. Direction les Hauts-de-Seine, à Colombes, pour prendre des nouvelles de Nicolas Bernardino (génération 2002), qui revient sur son actualité et sur ses années parisiennes.

Nicolas, quels sont tes meilleurs moments passĂ©s au Paris Saint-Germain ?

« Je n’oublierai jamais la toute première fois oĂą j’ai enfilĂ© ce maillot mythique. C’est un moment magique qui marque un enfant ! Porter les couleurs du PSG Ă©tait du domaine du rĂŞve pour moi ! J’Ă©tais supporter du club depuis tout petit, alors imaginez ma joie et ma fiertĂ© quand j’ai participĂ© Ă  mon premier match. En six annĂ©es passĂ©es au club, j’ai pu prendre part Ă  de nombreux tournois, notamment en Malaisie ou au Qatar. Voyager avec mes coĂ©quipiers pour reprĂ©senter notre club de cĹ“ur Ă  l’Ă©tranger Ă©tait magnifique Ă  vivre. Lors d’une compĂ©tition organisĂ©e aux Açores, j’ai mĂŞme eu la chance de rencontrer Pedro Miguel Pauleta. Un très grand moment pour ma famille et moi-mĂŞme, admiratifs de ce buteur lĂ©gendaire. J’ai Ă©galement adorĂ© affronter l’OM en U15 lors d’un match oĂą l’on ressentait dĂ©jĂ  une certaine rivalitĂ©. »

Comment as-tu vĂ©cu ton cursus de formation ?

« Les deux annĂ©es passĂ©es au Centre de PrĂ©formation m’ont appris Ă  me prendre en main dans la vie de tous les jours. La concurrence Ă©tait dĂ©jĂ  bien prĂ©sente, ce qui m’a poussĂ© Ă  ne jamais rien lâcher. Le niveau technique Ă©tait très relevĂ©, il fallait ĂŞtre Ă  fond lors de chaque entraĂ®nement pour espĂ©rer jouer le week-end. Il est vrai que je ne faisais pas partie du noyau fort lorsque je suis entrĂ© au Centre de Formation, mais ma motivation Ă©tait toujours intacte. J’avais conscience de la chance qui m’Ă©tait donnĂ© de recevoir un apprentissage de qualitĂ©. Beaucoup de jeunes de mon âge auraient aimĂ© vivre cette expĂ©rience, je n’avais donc pas le droit de baisser les bras au premier obstacle rencontrĂ©. »

Arrivais-tu Ă  concilier les cours en parallèle du football ?

« Mes parents m’ont toujours poussĂ© Ă  bien travailler Ă  l’Ă©cole. J’ai rĂ©ussi Ă  dĂ©crocher un bac S, puis je suis allĂ© Ă  la fac durant un an et demi. J’ai dĂ» arrĂŞter les cours car j’ai signĂ© un contrat dans un club portugais. Il est important d’avoir des diplĂ´mes et de bonnes connaissances car une carrière peut ĂŞtre stoppĂ©e Ă  tout moment. »

Tu as dĂ©butĂ© le football en tant qu’attaquant, avant de devenir dĂ©fenseur Ă  Paris. Quelles Ă©taient les raisons de ce changement ?

« Avant d’intĂ©grer le PSG, j’ai toujours jouĂ© Ă  des postes offensifs. Les entraĂ®neurs du Centre de PrĂ©formation m’apprĂ©ciaient davantage en tant que joueur de cĂ´tĂ©, notamment dĂ©fenseur latĂ©ral droit. Cela m’a permis de progresser dĂ©fensivement et techniquement. Une fois parti du club, j’ai pris place au milieu de terrain car j’aime toucher le ballon, rĂ©pĂ©ter les efforts et les courses. C’est un poste qui me correspond bien. J’aime faire de belles passes, accĂ©lĂ©rer le jeu et casser des lignes. Je m’autorise d’ĂŞtre prĂ©sent devant le but adverse afin de marquer et faire marquer. »

Ton aventure parisienne a pris fin en 2019…

« À l’Ă©tĂ© 2018, j’ai contractĂ© une myocardite qui m’a empĂŞchĂ© de pratiquer le football durant six mois. C’est une petite infection que l’on peut attraper comme un rhume ou une grippe. Malheureusement, je n’ai dĂ» me contenter que d’une seule entrĂ©e en jeu avec les U17 Nationaux. Ce fut une pĂ©riode compliquĂ©e mais aujourd’hui, grâce Ă  Dieu, je peux jouer. Je n’ai plus de problème de santĂ© et c’est le plus important pour moi. Ă€ l’issue de cette saison, mon contrat n’a effectivement pas Ă©tĂ© prolongĂ©. Le PSG est un club avec de grands objectifs europĂ©ens. C’est compliquĂ© de se faire une place dans un effectif composĂ© de très grands joueurs. Plusieurs Titis de ma gĂ©nĂ©ration comme Arnaud Kalimuendo, Adil Aouchiche ou bien Tanguy Nianzou Kouassi ont rĂ©ussi Ă  avoir du temps de jeu, ce qui dĂ©montre que ce n’est pas impossible. Cela reste malgrĂ© tout un passage inoubliable qui m’a permis de grandir Ă©normĂ©ment en tant que joueur et, surtout, en tant qu’homme. »

Quelle est ton actualitĂ© footballistique ?

« J’Ă©volue au Racing CFF en National 2 depuis l’Ă©tĂ© dernier, après avoir Ă©voluĂ© plusieurs saisons au Portugal. Tout se passe bien d’autant plus que j’ai du temps de jeu (16 matches, 1 but). J’ai la sensation de ne pas avoir quittĂ© Paris puisque nous sommes plusieurs joueurs formĂ©s au club prĂ©sents dans l’Ă©quipe (Yanis Saidani, Gaylord Kitenge, Abdelrafik Gerard et l’entraĂ®neur Guillaume Norbert). Ils nous arrivent très rĂ©gulièrement de nous remĂ©morer nos bons souvenirs passĂ©s en Rouge et Bleu. On peut porter le maillot du Racing et rester un très grand supporter du PSG ! »

PROFIL :

Date de naissance : 29 septembre 2002
Lieu de naissance : Cormeilles-en-Parisis (Val-d’Oise)
Poste : milieu de terrain

Clubs successifs : Cergy-Pontoise FC (2007 à 2013), Paris Saint-Germain (2013 à 2019), Entente Sannois Saint-Gratien (2019 à 2020), Rio Maior SC (2021 à 2022), GD Bragança (2022 à 2023), Racing CFF (depuis juillet 2023)

Powered by Live Score & Live Score App