[1/2F-C1] Florenzi : « Avec notre qualité nous pouvons le faire »

Publié le

Surmotivé avant le choc qui attend les Parisiens face à Manchester City ce mardi soir, à l’occasion de la demi-finale retour d’UEFA Champions League, Alessandro Florenzi s’est confié au micro de PSGTV.

Alessandro, lors du match aller, nous avons vu deux périodes très distinctes. Comment as-tu vécu cette rencontre ?

« Oui, c’était un peu un match à deux visages comme vous l’avez dit. Une première mi-temps très très bonne, et en deuxième mi-temps nous avons perdu un peu le rythme. Leur but, un peu chanceux, nous a coupé les jambes et nous n’avons pas pu jouer comme nous le voulions. Ils ont marqué un deuxième but, encore plus chanceux que le premier, mais rien n’est encore perdu. Nous avons encore notre mot à dire sur la qualification.»

Quand on regarde votre première mi-temps, on se dit que Paris est capable de déstabiliser cette équipe de Manchester City ?

« Oui, absolument, c’est ce que nous pensons tous. Si nous jouons comme en première mi-temps, nous pouvons les battre. Bien sûr, nous devrons le faire pendant 90 minutes. Et ce ne sera pas facile. Mais nous sommes, à mon avis, une équipe capable de faire ce genre de résultats. Nous allons là-bas et nous n’aurons rien à perdre, donc nous allons jouer le match à fond. »

Neymar jr a confié que malgré la fatigue ressentie, elle ne comptera plus dans cette rencontre, parce qu’il faudra tout donner. partages-tu cet avis ?

« Absolument. Dans ce genre de match, on ne ressent pas la fatigue. La vérité c’est que vous ne la ressentez pas parce qu’il y a de la motivation, il y a de la fierté, il y a une équipe, il y a une ville qui espère un bon résultat. Il est évident que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour offrir aux supporters quelque chose d’historique. C’est ce que nous voulons, donc ce que Ney a dit sur la fatigue est tout à fait juste. Ce sera avant tout un match mental. La première règle est donc de toujours y croire. Ensuite, c’est évidemment nous qui allons sur le terrain et c’est nous qui déciderons de notre sort.»

Paris devra marquer deux buts à Manchester. est-ce que ça met la pression ?

« Je pense qu’avec notre qualité nous pouvons le faire. Ils ont leur propre stratégie qui sera de garder le ballon, donc nous devrons certainement faire un bon pressing tous ensemble et essayer d’avancer avec notre propre stratégie. Mais je suis vraiment confiant pour ce match. Nous pouvons vraiment faire quelque chose de bien.»

Comment se prépare-t-on mentalement avant ce choc au sommet ?

« Ce genre de matches, à mon avis, moins on les prépare mentalement, mieux c’est. Si vous commencez à y penser à partir de 3, 4 jours avant, vous arrivez épuisé. Il y a des matches qui se préparent tout seuls, comme on dit, et celui-ci en fait partie. Nous allons y aller avec beaucoup de cœur, beaucoup de fierté et beaucoup d’envie de bien faire… Pour essayer d’entrer dans l’histoire. »