[1/2F-C1] PSG-Manchester City 1-2 (1-0)

Publié le

Le Paris Saint-Germain devra faire un exploit en Angleterre. Pourtant devant à la pause, le club de la capitale s’est incliné sur sa pelouse face à Manchester City (1-2), ce mercredi, en demi-finale aller de la Ligue des Champions.

Dès les premières minutes, Manchester City donnait le ton en posant le pied sur le ballon pour multiplier les passes afin de faire courir les Parisiens. Mais c’est le Paris SG, très serein et rigoureux défensivement, qui se procurait les meilleures opportunités.

Et après deux arrêts d’Ederson sur des tirs de Neymar, Marquinhos ouvrait le score de la tête sur un corner tiré par Di Maria (1-0, 15e) ! Un retour payant pour le capitaine parisien qui n’avait plus rejoué depuis le quart de finale aller face au Bayern Munich.

Derrière, les hommes de Josep Guardiola avaient du mal à retrouver leur jeu et couraient après le ballon. Le rapport de force s’était clairement inversé après l’ouverture du score. Techniquement, le PSG proposait un match quasi parfait et n’était pas vraiment inquiété. Seule une mauvaise relance de Navas, sauvé par Paredes, donnait un coup de chaud dans la surface parisienne.

Quelques minutes avant, l’Argentin avait failli doubler la mise sur une nouvelle sur corner. Avant la pause, City s’offrait tout de même une belle occasion sur une frappe repoussée par Navas. Mais Paris regagnait les vestiaires à la pause avec le sentiment d’avoir fait le travail en première période.

La seconde période était beaucoup plus pénible pour les joueurs de Mauricio Pochettino. Paris marquait le pas physiquement et Manchester City retrouvait sa possession de balle habituelle. Au fil des minutes, la pression s’accentuait devant la surface mancunienne et De Bruyne faisait passer un gros frisson sur une tentative de retourné dans la surface, sans trouver le cadre.

Et à force de subir, les Parisiens craquaient sur un but plein de réussite du Belge, dont le centre n’était touché par personne et trompait Navas (1-1, 64e).

Manchester City faisait ensuite tourner le ballon pour épuiser un peu plus les joueurs du PSG. Ces derniers manquaient de lucidité et encaissaient un nouveau but sur un coup franc de Mahrez à l’entrée de la surface (1-2, 71e).

A l’image du mur disloqué sur ce but, rien ne réussissait à Paris dans ce second acte… qui terminait la rencontre à dix après l’expulsion directe de Gueye à la 77e minute pour un tacle très dangereux sur la jambe de Gündogan. A dix, Paris laissait filer ses espoirs de revenir au score.