[1/2F-CDF] Der Zakarian : « On a joué contre un adversaire qui était plus fort que nous » (Eurosport)

Publié le

Malgré la défaite contre le Paris Saint-Germain (2-2, 6-5 t.a.b.) en demi-finale de la Coupe de France, Michel Der Zakarian a retenu le positif. L’entraîneur de Montpellier a souligné le travail de ses hommes ce mercredi soir et sur l’ensemble de la saison.

« Je suis très fier de mon équipe et des joueurs que j’ai à ma disposition, s’est réjoui le technicien interrogé par Eurosport. On fait une très belle saison. Même si ce soir, on a joué contre un adversaire qui était plus fort que nous, qui s’est créé beaucoup de situations et qui a eu beaucoup d’occasions, Dimitri (Bertaud) a été excellent dans les buts, il a fait de beaux arrêts. »

« On a été menés deux fois et on s’est arrachés pour égaliser. On marque deux jolis buts. On a beaucoup subi cette saison, c’est notre péché mignon. Par contre, on ne lâche rien, on sait qu’on a des attaquants, des milieux qui ont de bons pieds et qui sont capables de bien alimenter. C’est dommage qu’on perde aux tirs au but », a simplement regretté le coach en fin de contrat.

En fin de partie, l’entraîneur héraultais Michel Der Zakarian a réclamé un penalty en faveur de son équipe pour une poussette de Mitchel Bakker sur Daniel Congré. Et l’ancien coach du FC Nantes a eu du mal à digérer la décision de l’arbitre et de la VAR, qui n’ont pas bronché sur cette action.

« Je pense qu’il y a penalty sur Daniel. Il (Mitchel Bakker, ndlr) le pousse dans le dos, ceux de la VAR, si c’est de l’autre côté, ils valident… », a pesté le technicien français face à la presse. Dans sa zone technique, Der Zakarian n’a pas hésité à parler « d’un scandale » par rapport à cette décision.