[1/2F-UWCL] Echouafni : « Il nous a manqué pas mal de choses »

Publié le

Comme l’an dernier, le Paris SG s’est arrêté en demi-finale de la Ligue des champions féminine, éliminé 2-1 dimanche par le FC Barcelone, qui disputera le 16 mai à Göteborg sa deuxième finale européenne après son échec de 2019.

À l’issue de la rencontre, Olivier Echouafni, l’entraîneur parisien, c’est exprimé en conférence de presse : « Il y a de la déception, c’est logique. Il y a aussi beaucoup de frustration et de tristesse à l’idée de s’arrêter si près de cette finale. On a donné beaucoup, que ce soit au match aller ou au match retour. Il nous a manqué pas mal de choses, notamment en première période. Ça fait deux matches qu’on encaisse un but rapidement, les Barcelonaises sont venues deux fois dans notre camp et elles ont marqué deux buts. Après, on a eu cette volonté d’aller de l’avant, de marquer pour revenir au score. (il a manqué) de l’efficacité, aussi. On a manqué des occasions. À 2-1, en deuxième période, on a eu des situations qu’on aurait pu concrétiser. Le mental, c’est là que ça se joue aussi. C’est dur d’encaisser ça. Il y a des jeunes joueuses. Ça va leur servir pour la suite de leur carrière. Grace, Sandy, Marie-Antoinette, Jordyn… On va continuer l’année prochaine, avec l’envie de faire aussi bien, voire mieux. Il faudra aller chercher encore plus loin.«