[1/4F-CDF] PSG-SCO Angers 5-0 (2-0)

Publié le

Au terme d’une belle performance, le Paris Saint-Germain a surclassé Angers (5-0) ce mercredi au Parc des Princes pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France.

Dès le début de la partie, les Parisiens avaient le monopole total du ballon. A force de pousser, le PSG trouvait logiquement la faille avec un service en or de Draxler pour Icardi, qui ajustait Butelle d’un tir placé (1-0, 9e). En difficulté, le SCO parvenait tout de même à réagir sur un contre, mais Cabot perdait son duel face à Rico ! A l’inverse, Paris se montrait efficace et après un festival de Dagba, Neymar butait à bout portant sur Butelle, mais Manceau contrait le ballon qui terminait au fond des filets (2-0, 23e).

Dans la foulée, Angers manquait encore d’efficacité avec une énorme occasion de Bahoken vendangée devant Rico ! Malgré une échauffourée entre les deux formations à la suite de fautes sur Neymar et Paredes, les débats étaient peu animés sur cette fin de première période… avant une volée totalement ratée de Manceau devant Rico.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n’évoluait pas avec une maîtrise de la part des hommes de Mauricio Pochettino. Dans le jeu, le SCO peinait à réagir et distribuait surtout les coups sur Neymar. Avec deux équipes imprécises, le spectacle proposé n’était pas grandiose, à l’exception d’une frappe puissante de Neymar qui passait juste au-dessus de la transversale de Butelle. En réaction, Diony avait une belle opportunité, mais sa tête était bien trop tendre…

Et encore une fois, Angers était immédiatement puni pour son inefficacité avec un centre de Draxler repris par Neymar de la tête pour enfoncer le clou (3-0, 66e). Quelques secondes plus tard, Di Maria et Dagba combinaient bien et l’Argentin délivrait un caviar d’un coup du foulard à Icardi, qui s’offrait un doublé devant la cage vide (4-0, 68e).

En fin de partie, le SCO avait l’opportunité de sauver l’honneur, mais Rico était encore impeccable devant El Melali. Puis dans les derniers instants, Icardi plantait même un triplé d’une superbe volée (5-0, 90e). Efficace, le PSG se qualifiait logiquement pour les demi-finales !