[11J-L1] OM-PSG 0-0 (0-0)

Publié le

Au terme d’une rencontre globalement décevante, l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain n’ont pas réussi à se départager (0-0), ce dimanche, en clôture de la 11e journée de Ligue 1. En infériorité numérique durant plus d’une demi-heure, le club de la capitale repart du Vélodrome avec un bon point.

Dans une ambiance exceptionnelle au Vélodrome, les Parisiens n’étaient clairement pas impressionnés. Après une alerte sur une tête de Milik, les visiteurs pensaient ouvrir la marque sur un but contre son camp de Peres mais Neymar était signalé hors-jeu au départ de l’action. Sauvés par la VAR, les Marseillais mettaient plus d’intensité et trouvaient eux aussi la faille. Mais sur le but de Milik, Lirola était à son tour rattrapé par la patrouille.

Au fil des minutes, la rencontre se crispait, notamment en raison de jets de projectiles sur les corners franciliens. Paris obtenait néanmoins les meilleures opportunités mais Messi, Mbappé et Neymar butaient tour à tour sur un excellent Pau Lopez, vigilant dans et hors de sa surface. Luan Peres et Caleta-Car s’arrachaient à de nombreuses reprises pour contrer les frappes et les centres du PSG, de plus en plus menaçant avant la pause avec une Pulga bien plus en vue.

Problème pour Paris, Marseille ne fléchissait pas au retour des vestiaires et profitait des espaces laissés par le PSG. Sur un contre éclair, Ünder était fauché par Hakimi, directement renvoyé au vestiaire par M. Bastien. En supériorité numérique, l’OM était logiquement plus conquérant et passait tout proche de l’ouverture du score sur une tête trop croisée de Rongier, au même titre que De la Fuente, trop imprécis sur une reprise au second poteau.

Dans le dernier quart d’heure, Mauricio Pochettino fermait logiquement la porte à double tour pour éviter la mauvaise surprise. A l’image du match, le Vélodrome s’éteignait à petit feu malgré les ultimes relances des supporters. Un match nul logique mais finalement décevant pour les deux équipes, qui ont donné l’impression de ne pas vouloir accélérer dans leurs bonnes périodes. Rendez-vous le 17 avril pour la manche retour au Parc des Princes.