[12J-L1] Zoom en chiffres sur la première de Timothée Pembélé

Publié le

À 18 ans, Timothée Pembélé a profité des nombreuses absences pour connaître sa toute première titularisation dans la charnière du PSG. Après une entame de match très délicate, la jeune pousse a su relever la tête. Focus en chiffres sur ses débuts très prometteurs.

Difficile de faire pire baptême. Timothée Pembélé jouait à peine sa dixième minute en professionnel sous les couleurs de son club formateur, quand Ben Arfa s’apprêtait à tirer son corner côté gauche. Positionné au premier poteau, le titi parisien jette un œil derrière lui sur Maja. Problème : il tourne la tête un instant. Le buteur bordelais l’a bien vu et en profite pour passer devant le défenseur alors que le ballon arrivait. Surpris, Pembélé dévie maladroitement le ballon au ras du poteau de Rico (0-1, 10e). Un fait de jeu malheureux qui faisait écho à de premiers pas hésitants. Sur la pelouse du Parc des Princes, le ballon a d’abord semblé brûlant dès qu’il s’approchait des pieds du défenseur de 18 ans. Aux côtés de Kimpembe, il s’est montré très timide sur ses premières prises de balles. Laissant volontiers la responsabilité de la relance à son compère de la charnière ou à un Paredes descendu prêter main forte. Il faut attendre plus de 20 minutes de jeu avant de la voir intervenir devant Zerkane pour couper une transition (21e). Heureusement pour lui, le PSG a su reprendre les commandes de la rencontre en seulement deux minutes. Dans une équipe dominatrice, il a su sortir la tête de l’eau.

Avec un bloc parisien plus haut sur le terrain, Pembélé s’est montré de plus en plus à l’aise au fil des minutes. Après le but de Kean, il a moins hésité à tenter des relances plus verticales, notamment à destination de Florenzi sur sa droite. Encore timide dans un duel derrière Hwang, il a su parfaitement suivre l’action pour dégager devant Basic un ballon repoussé par Rico (36e). Juste avant la pause, il a également signé un nouveau tacle autoritaire pour annihiler un potentiel contre. Le retour des vestiaires a confirmé cette tendance. Très bien positionné au premier poteau, il était attentif pour renvoyer un centre à destination de Hwang. Toujours très proche de Kimpembe en phase défensive, il s’est montré juste dans son placement.

À l’heure de jeu, il ne peut rien sur le second but de Bordeaux après une transition où le milieu parisien a abandonné sa défense (2-2, 60e). De plus en plus agressif malgré cette égalisation, il a aussi affiché une belle vélocité pour couvrir la profondeur. Il n’a pas eu de difficultés à couper le ballon devant Maja pour couvrir l’absence de Bakker côté gauche (62e). Preuve de son regain de confiance, il montrait dans la foulée ses qualités balle au pied. Sans solution à la relance, il a réalisé une percée de 40 mètres achevée par un centre repoussé en corner par la défense girondine (63e). Si son équipe a souffert physiquement en fin de match, il a su tenir quitte à commettre une faute nécessaire mais sanctionnée d’un jaune sur un ultime contre de Ben Arfa (90e + 3). Dans une rencontre compliquée pour son équipe et débutée par un csc, sa capacité à rebondir a de quoi satisfaire le PSG.

Statistiques

Temps de jeu : 90 minutes

Avertissement : 1

Ballons touchés : 83 (7% du PSG)

Passes réussies : 64 sur 69 (93%)

Passes clés : 0

Dribbles réussis : 2 sur 2 (100%)

Dribbles subis : 2

Duels aériens gagnés : 1 sur 2 (50%)

Tacles tentés : 3 sur 5 (60%)

Dégagements : 4

Interceptions : 2

Fautes commises : 2

Notes de la Presse :

L’Equipe (5) : Aucun commentaire.

Le Parisien (5,5) : A 18 ans, le latéral droit de formation aurait pu sombrer après le but contre son camp inscrit sur le corner de Ben Arfa (10e). Tout l’inverse. Pour sa première titularisation chez les pros, il montre sa solidité physique et mentale sur ses tacles devant Basic (36e), au milieu de terrain et sur le centre dangereux de Ben Arfa (45e). Averti (90e + 2).

SoFoot (5) : Pour sa première en L1, le jeune Parisien a rendu hommage à Maradona en marquant contre son camp à la dixième minute de jeu. Osé, mais moins original que Dybala.

FootMercato (5) : Pour sa première en Ligue 1, le titi parisien a connu une entame très délicate. Il marque contre son camp sur un corner frappé par Ben Arfa (0-1, 10e). La suite de la première mi-temps fut plus tranquille pour le jeune parisien où il s’est montré sérieux et s’est évertué à jouer simple. Il s’est octroyé quelques montées dans le second acte. Averti en fin de match (90+3).

MaxiFoot (4) : Son premier match avec le PSG a très mal démarré puisqu’il marque contre son camp. Sans être catastrophique ensuite, le jeune défenseur a été tout de même assez fébrile.