[13J-L1] Luis Enrique : « Moi, je commets des erreurs à chaque match »

Publié le

Malgré les deux buts encaissés, l’entraîneur du PSG Luis Enrique n’a pas caché sa satisfaction après la victoire parisienne face à Monaco (5-2), vendredi. Et il a souligné le côté spectaculaire de cette rencontre lors de la conférence de presse d’après-match.

Après un tel match, retenez-vous encore ce qui n’a pas été ou arrivez-vous à vous satisfaire du spectacle ?

« Quand deux équipes de ce niveau qui ne calculent jamais, qui attaquent, qui offrent un pressing haut font un match comme aujourd’hui (vendredi), tous les amoureux de football profitent du spectacle. Pour nous les entraîneurs, c’est difficile de voir les buts encaissés. Mais le plus important est de voir la réaction de mon équipe après la trêve. On s’est entraînés une fois, Monaco n’a même pas pu le faire chez lui. C’est un match qui valait la peine d’être vu et ce qui me plaît le plus est le résultat. »

On a vu de l’intensité, des actions collectives. Votre équipe commence à ressembler à ce que vous souhaitez voir ?

« Depuis le début de la saison, j’ai vu une attitude de la part de mes joueurs qui veulent assimiler ce qu’on leur propose. Dès lors, c’est très facile. Pour moi, quand j’analyse chaque match, je me concentre sur ce qu’on doit améliorer. C’est mon défaut ou ma qualité. Quand on a la chance d’avoir un tel effectif, ce serait de penser idiot que les joueurs ne peuvent pas donner plus à chaque match. »

Ousmane Dembélé a marqué son premier but. Quel est votre sentiment ?

« C’est un but 100 % Dembélé. Contrôle extérieur du pied, aile de pigeon, contrôle orienté, puis tir sous la barre transversale. C’est une très bonne nouvelle pour lui, c’est aussi toutes les bonnes ondes que ça provoque autour de lui. Pour moi, c’est le joueur qui déséquilibre le plus au monde et c’est un tel plaisir d’avoir un tel joueur. »

Avant d’affronter Newcastle en Ligue des champions, mardi (21 heures), vous êtes-vous rassuré en battant une équipe comme Monaco ?

« C’est évident que Monaco est une équipe qui a le même niveau que nous, qui vise les premières places. Ça a été parfois difficile, à certains moments on a souffert. Mais gagner est la meilleure manière de se préparer, et de cette manière c’est encore mieux. »

Gianluigi Donnarumma a fait une erreur puis a fait de beaux arrêts. Comment jugez-vous son match ?

« Le foot est un sport fait d’erreurs. Le problème est que quand c’est un attaquant ou un milieu ce n’est pas grave, quand c’est un gardien ça se voir beaucoup plus. Le plus important pour moi est que mes joueurs réalisent sur le terrain ce que je leur demande. Gigio a été superbe. Il s’est relevé après une erreur. Moi, je commets des erreurs à chaque match. Je suis enchanté de son rendement. »

On a dit ces dernières semaines que la L1 était ennuyeuse. Ce vendredi soir, vous avez fait la meilleure publicité ?

« Je n’ai jamais dit ça de la L1. Celui qui a dit ça se trompe. C’est un Championnat très intéressant avec de bons joueurs et de bons entraîneurs, des équipes qui tentent constamment d’aller marquer. C’est un Championnat difficile sans aucun doute. »

Powered by Live Score & Live Score App