[14J-L1] Le match de Presnel Kimpembe à la loupe

Publié le

Faciles vainqueurs des Lillois (2-0) sans puiser dans leurs ressources, les Parisiens ont passé une soirée tranquille, à l’image du défenseur Presnel Kimpembe qui a rarement été mis en danger durant les 90 minutes de jeu, même si en première période Jonathan Ikoné l’a parfois malmené. Prestation analysé en chiffres et notes attribuées par la presse spécialisée, avant d’affronter le Real Madrid mardi prochain.

Statistiques

Ballons touchés : 91 (7,2% du PSG)

Passes réussies : 93% (81 sur 87)

Passe clé : 0

Tir cadré : 0

Dribbles tentés : 0

Dribble subi : 1

Duels aériens : 50% (1 sur 2)

Tacles tentés : 50% (1 sur 2)

Dégagements : 0

Interceptions : 0

Faute commise : 1

Perte de balle : 0

Revue de Presse

Le Parisien (5) : L’international français a souffert en première mi-temps sur les accélérations de son ancien homologue du centre de formation Jonathan Ikoné et a été averti après l’avoir séché (20e). Beaucoup plus solide en deuxième période.

Foot Mercato (5) : Des erreurs de jugement dans le placement qui lui ont coûté un carton jaune précoce (20e). Pas toujours rassurant dans ses interventions, il a parfois manqué de concentration dans ses relances ce qui a donné des opportunités aux Lillois alors qu’ils ne sont pas montrés particulièrement dangereux. Un match moyen où il n’a pas rayonné.

Maxifoot (5) : Certes, l’international tricolore n’a réalisé aucune faute grave. Mais en première période, le Titi a fait preuve de nervosité et d’une fébrilité évidente face à Ikoné. Averti assez rapidement pour un tacle en retard sur son compatriote, il a relevé la tête après la pause, et réalisé quelques retours importants, dans les pieds d’Araujo notamment.

90min (6) : Kimpembe n’a rien raté. Pourtant, nous ne le sentons pas encore assez serein. C’est un défenseur trop peu présent au duel. Avec Silva à ses côtés, il a peu de choses à faire. Nous en attendons plus.

Yahoo Sport (5) : De retour dans le onze de départ de Thomas Tuchel, le titi parisien a de nouveau affiché sa belle complicité avec Thiago Silva et sa rigueur dans les duels. On l’a vu s’offrir quelques montées balle au pied – sa signature – quand son capitaine l’a couvert. Comme en équipe de France, il doit en revanche régler le curseur de l’agressivité, à l’image de ce tacle par derrière évitable, qui offre un coup-franc menaçant aux Lillois et lui vaut un avertissement (19e). Il s’est parfois fait enrhumer par un Ikoné remuant.

Homme du Match (5) : Il n’a pas été irréprochable face à une attaque Lilloise pourtant en congés maladie, parfois un peu hasardeux dans son placement

SoFoot (5) : Les Inconnus en sont convaincus, la femme idéale aurait les hanches de Kim Basinger. Ce que les gens ne savent pas, c’est que dans le remake intitulé Les Trois Sœurs, l’homme idéal aurait les hanches de Kimpembe. Idéal pour les duels, moins pour courir après les attaquants.