[16F-UWCL] PSG – Gornik Leczna 6-1 (4-0)

Publié le

Comme l’OL, mardi contre la Juventus (3-0), le PSG s’est montré impitoyable en seizièmes de finale retour contre le Gornik Leczna. Battue 2-0 lors match aller, la formation polonaise, qui a pourtant déployé d’énormes efforts défensifs, a subi la loi des championnes d’automne. Les filles d’Olivier Echouafni, qui voulait terminer cette année 2020 sur « une bonne note », ont livré un match sérieux et signé un nouveau carton (6-1).

À l’instar des Lyonnaises, les Parisiennes ont ouvert le score à la 21e minute par Nadim, trouvée dans la surface par une tête astucieuse de Huitema. Trois minutes plus tard, cette même Huitema, servie par Katoto, s’est muée en buteuse (24e, 2-0). L’attaquante canadienne a ensuite trouvé la transversale (27e) avant un troisième but signé Paredes, de la tête, à la suite d’un corner de Nadim (32e, 3-0). Comme les attaquantes parisiennes savent tout faire, passer et marquer, Katoto, impliquée sur les deux premiers buts, a marqué le quatrième après une belle percée de Lawrence (43e) alors que Däbritz avait trouvé à son tour la transversale sur coup franc quelques minutes plus tôt (35e).

Après la pause, les Parisiennes ont été moins prolifiques et n’ont inscrit que deux nouvelles réalisations, par Diani, qui a repris de la tête un coup franc de Nadim (51e, 5-0), puis Paredes (89e, 6-1), qui a aussi touché le poteau (79e). Les joueuses du PSG ont tout de même encaissé un coup franc direct de Kamczyk Ewelina qui a profité de la fébrilité de Charlotte Voll, la doublure de Christiane Endler (62e, 5-1), pour sauver l’honneur. Malgré ce petit couac, le PSG finit l’année en beauté avec une première place en D1 et un huitième de finale à venir en C1.