[17J-L1] Le 1er match de Tanguy Nianzou Kouassi en L1 à la loupe

Publié le

Le défenseur formé au Paris Saint-Germain a effectué sa première apparition en match officiel avec l’équipe première du club de la capitale à l’occasion de la 17e journée de Ligue 1 et de la victoire 3-1 face à Montpellier, ce samedi 7 décembre au Stade de la Mosson et du Mondial 98.

Lire aussi – [17J-L1] Tanguy Nianzou Kouassi, 459e joueur de l’histoire du PSG

Statistiques

Ballons touchés : 43 (5% du PSG)

Passes réussies : 97% (35 sur 36)

Passe clé : 0

Tir tenté : 0

Dribbles tentés : 50% (1 sur 2)

Dribble subi : 0

Duel aérien : 0

Tacles tentés : 100% (1 sur 1)

Dégagement : 1

Interception : 0

Faute commise : 3

Perte de balle : 0

Lire aussi – [17J-L1] Tanguy Nianzou Kouassi, 9ème plus jeune joueur de l’histoire du PSG

Revue de Presse

Le Parisien (4) : Le jeune international des moins de 17 ans a tenté de s’appliquer mais il a parfois été rattrapé par la médiocrité ambiante de ses partenaires.

Foot Mercato (4) : Pour ses premiers pas en Ligue 1, le défenseur central de métier n’a pas été inhibé par la pression. Il est tout proche d’ouvrir le score sur un coup franc de Neymar mais Rulli déviait in extremis (29e). Il a essayé de jouer juste mais semble encore un peu tendre pour ce niveau. Il a aussi été bougé dans les duels.

Onze Mondial (5) : On l’avait aperçu en défense la dernière fois, il a ici officier à la récupération, suite à la sortie de Gueye (non noté) sur blessure (23′). Des imprécisions, mais une assurance non négligeable. Juste la moyenne pour celui qui n’a toujours pas de contrat pro.

Maxifoot (5,5) : Le talent parisien n’a pas démérité malgré les difficultés des siens. Malgré une certaine inconstance, avec quelques ballons perdus dangereux, il a eu le mérité d’être dans le bon tempo au niveau de l’intensité et n’a absolument pas été ridicule dans l’entrejeu avec un apport intéressant à la récupération.

Homme du Match (5,5) : Le jeune parisien a fait preuve d’une solidité défensive importante. Il a parfaitement rempli le travail normalement confié à Gueye. Ses choix n’ont pas toujours été les bons non plus mais la pression mise au milieu par les Montpelliérains ne l’a pas aidé.