[17J-L1] RC Lens (5) – PSG (1) 1-1 (0-0)

Publié le

Au bord de la rupture et à la rue durant la majeure partie du match, le Paris Saint-Germain a accroché le nul à Lens (1-1), ce samedi, lors de la 17e journée de Ligue 1. Le club de la capitale, assuré de termine en tête à la trêve, est revenu de très loin…

Sans surprise, les Lensois mettaient un énorme impact dans les premières minutes. Le pressing très haut gênait considérablement des Parisiens fébriles qui peinaient à se trouver. Après un quart d’heure de souffrance, le PSG, sans Mbappé, remplaçant, sortait enfin la tête de l’eau. Sur sa première incursion, Messi faisait passer un frisson dans le stade Bollaert en percutant le poteau sur une frappe tendue à ras de terre. Une grosse occasion puis plus rien.

Car dès lors, Lens surdominait la partie. Tour à tour, Clauss, Kalimuendo et Doucouré obligeaient Navas à sortir le grand jeu pour préserver son but. Grâce à un travail de harcèlement impressionnant, les Lensois asphyxiaient des Franciliens qui ne savaient plus où donner de la tête, à l’image de Verratti, perdu sur la pelouse. Malgré cette première période très pauvre, Icardi n’était pas loin d’ouvrir la marque sur deux frappes repoussées par un Leca très vigilant, auteur d’une parade sensationnelle devant Di Maria avant la pause.

Un sursaut d’orgueil sans suite au retour des vestiaires. En effet, Lens restait toujours dominateur et fissurait peu à peu une défense parisienne qui subissait. Jusqu’à la délivrance. A la suite d’une perte de balle de Messi, Fofana, à 25 mètres, déclenchait une lourde frappe sur laquelle Navas se trouait complètement (1-0, 62e). Dans une ambiance folle, Lens passait tout proche du break dans la foulée mais Pereira da Costa, servi par l’énorme Fofana, trouvait le poteau sur sa frappe.

Mauricio Pochettino décidait alors de lancer Mbappé, qui faisait briller Leca sur son premier ballon. En face, Lens manquait le break à deux reprises par Pereira et Sotoca après deux percées monstrueuses de Fofana. Des ratés qui ont eu des conséquences. Car dans le temps additionnel, le champion du monde français déposait un caviar sur la tête de Wijnaldum, qui trouvait la lucarne de Leca d’une tête imparable (1-1, 90e+2). Lens peut s’en vouloir. Paris peut s’estimer très heureux…

Feuille de match

Résultats

Classement