[18J-L1] Leonardo : « Je pense que nous allons trouver un accord avec Aouchiche et Nianzou Kouassi »

Publié le

Le directeur sportif du Paris SG Leonardo a déclaré dimanche qu’il abordait le mercato d’hiver, qui débute le 1er janvier, en quête d’une « opportunité ». Mais pour le Brésilien, le groupe actuel des champions de France est cependant déjà « complet ». Il epsère même voir les deux Titis du PSG, Adil Aouchiche et Tanguy Nianzou Kouassi, signer leur premier contrat professionnel au club.

Mercato hivernal

« Je pense que je vais vous demander de ne pas demander des choses au coach par rapport au mercato. Je suis dans le football depuis longtemps. Je sais la limite par rapport à la fonction d’un coach, d’un directeur sportif et d’un président. Chacun fait son boulot. Arrêtez avec ces questions à l’entraîneur. Laissez-le tranquille. Il parle du côté technique, c’est son boulot. On échange, c’est normal. On verra pour le mercato. C’est une question d’opportunités. Aujourd’hui, ce groupe est complet. Il y a une autre chose qui est très positive: en cinq mois, on a réussi à faire jouer deux petits jeunes en Ligue 1, Aouchiche et Kouassi. Ça fait plaisir et je pense qu’ils vont compléter l’effectif. Après, il y a des opportunités. On va voir. »

Aouchiche et Nianzou Kouassi

« On n’a pas la politique de dire à un jeune qu’il ne joue pas s’il n’a pas signé de contrat (Aouchiche et Kouassi ne sont pas encore sous contrat pro et sont libres en juin 2020, ndlr). On va voir qui a envie de rester et qui n’a pas envie de rester. Dans ces deux cas, je pense qu’ils ont vraiment envie de rester. Après, on va voir si on va arriver à un accord. Je pense qu’on va y arriver. S’ils font le choix contraire, on aura tout fait pour qu’ils restent. C’est très bien de voir un petit jeune comme Tanguy (Kouassi) qui joue des matchs. »

Tirage au sort de la C1

« Je vais y aller. Honnêtement, on a dit depuis le début qu’on n’est pas parti pour gagner la Ligue des champions. C’est évident. Ça ne veut pas dire qu’on a peur. Mais on avait des conditions qui faisaient qu’on ne pouvait même pas imaginer dire: ‘On va gagner la Ligue des champions’. Après, je pense que tous ceux qui joueront contre nous auront peur. Personne ne sera content d’avoir le PSG au tirage au sort. C’est pour ça qu’on est confiant. On avance et on y va. »

Neymar

« Il fait beaucoup d’efforts dans tous les sens. Au niveau de l’esprit, notamment. L’histoire qu’on a vécue est réelle. Mais je vois beaucoup d’efforts de sa part. Même dans ce système, qui l’oblige à faire beaucoup de courses vers l’arrière, il les fait. Kylian (Mbappé) fait la même chose. Icardi aussi. Cavani aussi quand il a joué et quand il jouera. Sarabia, Di Maria… aussi. On est aussi obligé d’avoir un équilibre derrière. Concernant Neymar, je pense qu’il y a beaucoup de choses encore à faire. Bien sûr qu’il y a beaucoup de choses encore à faire. Mais je vois de sa part une disponibilité, une vraie envie de se mettre à disposition. C’est important. Il s’est passé des choses, des cicatrices… La vie est comme ça. Mais je vois des choses très positives. »

Thomas Tuchel

« Quand j’ai vu ce matin la première page de L’Equipe qui dit que l’entraîneur est tout seul, j’ai trouvé ça hors du moment. On est dans un moment très positif. Il y a bien sûr des choses qu’on doit régler, mais l’entraîneur n’est pas seul au PSG. Le club sera toujours dans le soutien de son entraîneur. On n’aura pas d’entraîneur seul ou perdu. »