[19J-L1] PSG-Stade Brestois 3-0 (1-0)

Publié le

Dominateur, le Paris Saint-Germain a corrigé Brest (3-0), ce samedi, lors de la 19e journée de Ligue 1. Un succès avec la manière, le premier pour Mauricio Pochettino avec le club de la capitale, qui revient à un petit point du leader, l’Olympique Lyonnais.

Une minute de silence est respectée en hommage à Bernard Guignedoux, premier buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain, décédé le 1er janvier.

Les Brestois se montraient les premiers dangereux. Après une belle percée d’Honorat, Faivre enroulait magnifiquement sa frappe, obligeant Navas à sortir une superbe parade. Malgré tout, les Parisiens avaient le contrôle du ballon et faisaient sauter le verrou du promu.

Après une tête de Marquinhos repoussée par le poteau, Kean, à l’affût, n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 18e). Un but qui douchait les visiteurs. Offensifs jusqu’ici, les Bretons ne touchaient quasiment plus le ballon durant dix minutes.

Complètement dépassé, Brest frisait d’ailleurs la correctionnelle sur une tête croisée de Marquinhos au premier poteau puis sur une frappe flottante de Gueye, mais à chaque fois, Larsonneur sortait le grand jeu pour garder son équipe dans le cou.

En dépit de sa maîtrise quasi totale, le PSG n’était pas loin de se faire surprendre peu avant la pause mais Cardona, parfaitement lancé dans la profondeur, voyait le ballon lui échapper après une mauvaise conduite de balle devant Navas, une nouvelle fois décisif.

Au retour des vestiaires, Brest insistait. Et Navas, toujours lui, était là pour repousser ses adversaires et une frappe tendue d’Honorat. Le gardien costaricien était néanmoins tout heureux de voir Faivre manquer sa tentative après un très joli slalom au cœur de sa défense.

En face, Larsonneur n’était pas en reste puisque le portier du SB29 réalisait lui aussi deux interventions décisives sur deux frappes à bout portant de Mbappé, qui n’était décidément pas en réussite malgré une activité de plus en plus intéressante.

Dans le dernier quart d’heure, le PSG prenait définitivement le large. Après un nouvel arrêt important de Larsonneur devant Mbappé, le champion du monde français réalisait un superbe festival pour servir idéalement Icardi, sans pitié sur son plat du pied (2-0, 81e).

Quelques instants plus tard, l’Argentin régalait à son tour avec une belle talonnade dans la course de Sarabia, qui trouvait le chemin des filets d’une frappe tendue (3-0, 83e). Une belle victoire qui va donner le sourire à Mauricio Pochettino !