[1J-L1] Clermont Foot – PSG 0-5 (0-3)

Publié le

Nettement supérieur à son adversaire, le Paris Saint-Germain s’est très largement imposé ce samedi sur la pelouse de Clermont (5-0) dans cette 1ère journée de Ligue 1.

Les Parisiens n’ont même pas eu besoin de dix minutes pour prendre l’avantage sur un but de Neymar. Le Brésilien profitait d’un centre en retrait de Sarabia pour marquer d’une frappe du droit à ras de terre (0-1, 9e). Derrière, les Parisiens n’ont pas cherché à enfoncer le clou tout de suite et laissaient même le ballon à des Clermontois qui prenaient un peu plus de confiance au fil des minutes. Mais les hommes de Pascal Gastien avaient du mal à aller au bout de leur action pour inquiéter Donnarumma.

Très rigoureux sur le plan défensif, le PSG était en revanche plus clinique que son adversaire sur ses offensives et profitait d’un contre-éclair pour faire le break grâce à une frappe puissante d’Hakimi, bien servi par Neymar (0-2, 26e). Et si Diaw réalisait ensuite deux arrêts sur une tête de Ramos puis une frappe de Nuno Mendes, le gardien clermontois devait s’incliner une troisième fois sur une tête à bout portant de Marquinhos à la suite d’un coup franc de Neymar (0-3, 39e), auteur de sa deuxième passe décisive.

Le rythme de la partie a baissé après la pause. Le Paris SG gérait sereinement son large avantage au score face à des Clermontois qui n’ont pas trouvé les ressources pour essayer d’enflammer la seconde période. En roue libre, les hommes de Christophe Galtier allaient même inscrire un quatrième but grâce à Messi, encore servi par un Neymar très inspiré ce soir (0-4, 80e).

Et puis Messi allait enchanter cette soirée six minutes après sa première réalisation. L’ancien Barcelonais profitait d’un bon service de Paredes au-dessus de la défense pour marquer sur un superbe enchaînement contrôle poitrine-retourné (0-5, 86e). Quel but ! Même le Stade Gabriel-Montpied célébrait cette réalisation magique de la Pulga avec des « Messi, Messi, Messi ». Une victoire tranquille pour Paris qui s’empare provisoirement de la tête du classement.