[1J-UWCL] Breidablik (Isl) – PSG 0-2 (0-1)

Publié le

Victorieuses de Breidablik 0-2, les Parisiennes lancent leur campagne européenne par un succès, dans un nouveau format de l’UEFA Women’s Champions League qui s’annonce passionnant !

C’est accompagnées d’un froid glacial que les Parisiennes lancent leur campagne européenne. Si elles sont favorites dans cette rencontre, et plus largement dans cette poule B, le premier virage de cette nouvelle formule de la Champions League se doit d’être bien négocié. Les Islandaises tentent rapidement de mettre la pression sur les Rouge et Bleu avec un coup franc obtenu suite à une faute de Hamraoui. Albertsdottir tente sa chance à l’entrée de la surface, mais sa frappe est trop écrasée pour inquiéter Votikova (10e).

Ce sont finalement les joueuses de Didier Ollé-Nicolle qui ouvrent le score, par Khélifi, qui reprend au premier poteau un centre parfait de Sakina Karchaoui, pour faire sauter le verrou une première fois (0-1, 17e). La gardienne parisienne réalise ensuite une superbe parade devant Albertsdottir, qui profite d’une mésentente dans la défense rouge et bleu, pour permettre aux siennes de garder l’avantage au score (26e).

Diani manque de peu de doubler la mise juste avant la pause, sur une frappe croisée pied droit, que Ívarsdóttir repousse du bout des gants (41e). Avec 65% de possession de balle à la mi-temps, les joueuses du club de la capitale mènent les débats mais doivent se méfier des contres des locales.

Elles tentent alors de faire le break, et maîtrisent un peu plus les transitions adverses lors du deuxième acte. Geyoro voit sa frappe puissante légèrement excentrée sur la droite claquée au-dessus de la transversale par Ívarsdóttir (74e), tandis que Diani voit sa tentative repoussée sur la ligne par Lillýardóttir, après avoir pourtant réussi à dribbler la gardienne (80e). 

La libération vient de Captain Geyoro qui croise en force devant Ívarsdóttir, pour trouver le petit filet opposé, à quelques minutes du terme (0-2, 89e). L’issue est scellée, les Parisiennes réussissent leur première sortie européenne de la saison, dans des conditions difficiles, qu’elles ont su apprivoiser. La marque des grandes équipes.