[20J-L1] Moulin : « On a fait jeu égal, mais on est tombé sur l’un des plus grands gardiens du monde »

Publié le

Frustré mais fier : voilà les sentiments qui habitaient Stéphane Moulin après la petite défaite d’Angers Sco contre le PSG (1-0), ce samedi soir, pour le compte de la 20e journée de Ligue 1. LTDPSG vous propose la retranscription intégrale de ses dires.

« Il y a de la frustration, de la déception si on ne s’arrête qu’au résultat. Pour le reste, c’est beaucoup de satisfaction. Car ils avaient mis la grosse équipe ce soir (samedi), contrairement à il y a quelque temps. Malgré ça, on a fait jeu égal. J’ai aimé le visage de mon équipe. On a joué crânement notre chance comme on l’avait décidé, préparé. Le dire, c’est facile, le faire, c’est autre chose. Mais on l’a fait. Malheureusement, ce n’est pas validé par un résultat positif alors qu’on le méritait. »

« On voulait les mettre dans l’inconfort en ne reculant pas, en les harcelant le plus souvent possible notamment dans la zone du milieu. Avec le ballon, on a vu de belles séquences de jeu chez nous. Ça fait plaisir d’avoir mis ça en place et l’avoir réussi. On a souvent trouvé de très gros décalages. Après, malheureusement, on est tombé sur l’un des plus grands gardiens du monde et il l’a encore prouvé. »

Image

« On a eu un visage qui me plaît. On avait une adversité solide même si on a senti que s’il y avait un soir pour les prendre, c’était celui-ci. C’est toujours difficile de savoir si c’est nous qui avons très bien joué ou si ce sont eux qui n’étaient pas à leur meilleur niveau. Je crois qu’il y a un peu des deux. J’ai senti qu’ils n’étaient pas très sereins et ça, c’est de notre fait. Je pense qu’ils ont commencé à trouver le temps long. Car sur la tête de Diony (détournée par Navas), si on ouvre le score à ce moment-là, je ne suis pas sûr qu’ils puissent inverser la tendance. »

« On a su élever notre niveau. Il y a eu match, sans nous renier et c’est ce qui me fait plaisir car ce n’est pas si simple que ça. Les garçons ont fait le boulot, je n’ai aucun regret. »

« Pour moi, Paris a le petit coup de réussite que nous n’avons pas eue. Ce ballon, s’il n’est pas dévié, il ne prend pas la même trajectoire… La chance, ça fait partie du paysage du foot. Ils en ont eu, pas nous. »