[21J-L1] Chardonnet : « L’influence que Mbappé a au PSG est énorme »

Publié le

Les Brestois n’ont pas réussi à ramener un seul point du Parc des Princes. Le capitaine Brendan Chardonnet s’est exprimé lors de la conférence de presse d’après-match.

Comment expliquez-vous une telle différence entre la première et deuxième période ?

« Physiquement on a déjà beaucoup couru en première mi-temps, en première on était un peu plus haut, on a eu les occasions pour mener au score, on savait qu’on n’allait pas en avoir cinq ou six, c’est frustrant de ne pas avoir mis le premier but dans cette première période. »

L’occasion d’Irvin Cardona, est-elle le tournant du match ?

« Sûrement, parce que c’est vrai que de mener 1-0 au bout de dix minutes, le match n’est plus le même si on savait qu’on allait subir. C’est frustrant parce que c’est une occasion nette de chez nette, on ne peut pas être mieux placé pour marquer un but. »

Avant la rencontre, le coach avait prévenu qu’il ne fallait pas leur laisser 5 cm…

« C’est la classe d’un joueur comme Mbappé où moi je ne veux pas trop m’approcher pour ne pas prendre le crochet. Et je lui laisse 20 centimètres de trop et il me la glisse entre les jambes, ça fait poteau rentrant. Marco (Bizot) ne peut rien faire. Eux sont très efficaces, depuis le début de la saison c’est comme ça, et encore plus Mbappé. Tout leur réussit depuis le début de saison. L’influence que Mbappé a au PSG est énorme, surtout avec les absences de Neymar et Messi, c’est vraiment lui la tête de gondole, on le ressent sur le terrain, c’est lui la star, c’est lui qui peut débloquer un match à lui tout seul, on l’a vu en deuxième période quand il veut accélérer, il faut essayer de le canaliser mais ce n’est pas tout le temps facile. »

En ce moment, le Stade Brestois patine…

« La saison est faite de haut et de bas, ça marche souvent par série, on a fait onze matches sans victoire, on a fait six victoires d’affilée, et là on est un peu moins bien, on marque très peu, on encaisse beaucoup plus. À nous de bien travailler parce qu’il va falloir repartir sur une nouvelle série. On ne veut pas perdre une troisième fois d’affilée à domicile. Ça marche par série, à nous d’en redémarrer une très belle. »

Powered by Live Score & Live Score App