[21J-L1] PSG (1) – Stade Brestois (13) 2-0 (1-0)

Publié le

Au terme d’une prestation convaincante, le Paris Saint-Germain s’est logiquement imposé à domicile contre Brest (2-0), ce samedi à l’occasion de la 21e journée de Ligue 1, et conforte son statut de leader avec onze points d’avance sur son dauphin, Nice.

Dès l’entame, les Parisiens ont pris le contrôle du jeu mais ne parvenaient pas à se montrer réellement dangereux. Au contraire des Brestois qui profitaient de la moindre opportunité en contre pour bouger la défense parisienne. Et il fallait un énorme arrêt de Donnarumma face à Cardona pour éviter une mauvaise surprise au Paris SG en début de match. Derrière, les Brestois prenaient confiance et s’offraient quelques opportunités, avant de se montrer de moins en moins dangereux devant le gardien italien.

Il faut dire qu’après 20 minutes de jeu, Paris laissait de moins en moins le ballon à son adversaire. Les joueurs de Mauricio Pochettino monopolisaient le cuir et trouvaient finalement la faille juste après la demi-heure de jeu grâce à l’inévitable Mbappé. Comme souvent cette saison, la star française du PSG libérait son équipe sur une frappe du droit depuis l’entrée de la surface (1-0, 32e). Ce but a mis un coup sur la tête des Bretons qui ont subi jusqu’au retour aux vestiaires, sans voir l’écart se creuser en faveur des Parisiens.

Le PSG est revenu avec la même envie en seconde période, et ne tardait pas à faire le break. A la suite d’un joli numéro de Nuno Mendes côté gauche, Kehrer marquait un nouveau but, une semaine après avoir trouvé le chemin des filets contre Lyon (2-0, 53e). Cette seconde réalisation a éteint les derniers espoirs des joueurs de Michel Der Zakarian, qui n’ont plus vraiment été dangereux ensuite dans un match maîtrisé par les Parisiens.

Après un bon quart d’heure de gestion, le Paris SG a accéléré en fin de match pour essayer d’enfoncer le clou. Mais Bizot avait décidé de ne pas encaisser de troisième but dans cette soirée. D’abord aidé par Chardonnet, auteur d’une tête décisive sur sa ligne face à Marquinhos, le portier du SB29 s’illustrait ensuite sur des parades face à Icardi puis Mbappé, à deux reprises. Tant pis pour Paris, qui se contentera très certainement de sa prestation très sérieuse