[23J-L1] Le match de Presnel Kimpembe à la loupe

Publié le

En l’emportant à Nantes (2-1), avec un Di Maria décisif, grâce à des buts d’Icardi (29e) et Kehrer (57e), le PSG a porté à vingt matches sa série d’invincibilité toutes compétitions confondues … Cependant, les médias ont surtout mis en avant l’erreur commise par Presnel Kimpembe qui a permis au FC Nantes de bousculer le PSG en toute fin de match.

Prestation analysée en chiffres et notes attribuées par la presse spécialisée, avant d’affronter le FC Nantes mercredi prochain.

Statistiques

Ballons touchés : 103 (8,4% du PSG)

Passes réussies : 97% (86 sur 89)

Passe clé : 0

Tir cadré : 100% (1 sur 1)

Dribble tenté : 100% (1 sur 1)

Dribble subi : 0

Duels aériens : 67% (2 sur 3)

Tacle tenté : 100% (3 sur 3)

Dégagement : 1

Interception : 0

Faute commise : 1

Pertes de balle : 2

Revue de Presse

Le Parisien (4) : Le capitaine du soir a longtemps été le patron de la défense et de l’équipe. Mais sa talonnade manquée et contrée, insolente de supériorité, permet à Simon de réduire le score et de relancer le match.

Foot Mercato (4) : Capitaine ce mardi soir encore, le central a réalisé une première période sérieuse, entre sa bonne anticipation (9e), son occasion de la tête sur corner (18e) et son contre sur Moses à l’entrée de la surface (28e). Moins bon au retour des vestiaires, comme sur ce corner sur lequel il est devancé par Girotto (47e). Son erreur, sur la réduction du score de Simon (68e), pèse dans l’appréciation de sa prestation.

Maxifoot (4) : Capitaine en l’absence de Thiago Silva, blessé, le défenseur central du Paris Saint-Germain a été plombé par son erreur. Pourtant sérieux dans ses interventions pendant une heure, l’international français a remporté la majorité de ses duels et a dégagé une belle sérénité, avec notamment cette remise de la poitrine autoritaire pour Navas… Puis la catastrophe. Sur une passe en retrait de Verratti, il a voulu tenter une talonnade et a laissé Simon filer au but pour marquer.

Onze Mondial (5) : Le capitaine parisien en l’absence de Thiago Silva et de Marquinhos aura comme à son habitude réalisé une prestation correcte avant d’offrir l’égalisation à Simon, d’une talonnade maladroite. Par la suite, il aura été mis sous pression

Homme du Match (3,5) : Une énorme boulette qui remet Nantes dans le match en offrant le but à Simon et vient gâcher une prestation correcte. Peu inquiété en dehors de cette erreur.