[27J-L1] OM (7) – PSG (1) 0-2 (0-0)

Publié le

Malgré une bonne première période et une supériorité numérique pendant plus de 45 minutes, l’Olympique de Marseille a concédé une défaite à domicile contre le Paris Saint-Germain (0-2) ce dimanche en clôture de la 27e journée de Ligue 1.

Image

Au rendez-vous dans un stade Vélodrome plein à craquer, les supporters de l’Olympique de Marseille ont poussé leur équipe dès l’entame. Mais la chaude ambiance du Vel’ aurait pu être refroidie après seulement cinq minutes de jeu si Fabian Ruiz s’était appliqué sur un centre de Kolo Muani venu de la droite. Malgré cette frayeur pour l’OM, les Marseillais ont montré un meilleur visage durant le premier acte et se sont procuré plusieurs occasions dangereuses. Veretout faisait frissonner le stade sur un centre détourné par Danilo Pereira juste à côté de son propre poteau, puis sur une frappe au ras du montant opposé.

Après une vingtaine de minutes à se chercher, le PSG a eu un peu plus la maîtrise du ballon et se montrait enfin dangereux dans ce Classique. Mais Lopez est bien sorti dans les pieds de Kolo Muani, puis Dembélé a trop croisé sa frappe après avoir passé en revue toute la défense marseillaise.

Cependant, les Parisiens se retrouvaient en infériorité numérique à la 40e minute lorsque Monsieur Bastien expulsait (sévèrement ?) Beraldo, après intervention de la VAR, estimant sans doute que le Brésilien était le dernier défenseur au moment de sa faute sur Aubameyang. De quoi réchauffer davantage l’ambiance dans un Vélodrome qui se prenait à y croire encore un peu plus après ce carton rouge et la bonne première période de son équipe.

La sortie de Mbemba sur blessure dès le début de la seconde période a déréglé la machine marseillaise. Et dans la foulée, Paris en a profité pour prendre l’avantage sur une contre-attaque initiée et conclue par Vitinha, avec l’aide de Dembélé (0-1, 53e).

Sous une pluie continue, l’OM était groggy mais Veretout rallumait la flamme dans le stade cinq minutes plus tard sur un but finalement annulé pour une position de hors-jeu de Luis Henrique placé devant Donnarumma. Mais c’est à l’entrée du dernier quart d’heure que les Marseillais ont véritablement commencé à inquiéter de nouveau l’équipe parisienne.

Alors que Luis Enrique faisait tourner son effectif – en remplaçant Mbappé, Dembélé, Fabian Ruiz (à la 65e minute) et Zaïre-Emery (à la 77e minute) – le PSG a subi en fin de rencontre, et concédé plusieurs occasions repoussées par un bon Donnarumma, avant que Ramos ne creuse davantage l’écart sur une contre-attaque (0-2, 85e).

Le break était fait et Donnarumma éteignait toute révolte en réalisant une dernière double parade juste après le deuxième but de son équipe. Marseille n’aura jamais su profiter de sa supériorité numérique pour l’emporter ce soir.

Powered by Live Score & Live Score App