[27J-L1] OM-PSG, la presse fataliste envers les Marseillais

Publié le

Encore battu par le Paris Saint-Germain (0-2), qui a pourtant évolué en infériorité numérique à partir de la 40e minute, l’Olympique de Marseille n’a plus gagné contre son rival à domicile en Ligue 1 depuis 2011. Une éternité et un scénario répété qui pousse la presse locale à se montrer fataliste ce lundi. « Et à la fin, même réduit à 10, c’est Paris qui gagne », regrette le quotidien La Provence, qui évoque « un pétard mouillé » en pointant certains faits de jeu comme une intervention aérienne trop musclée de Gianluigi Donnarumma sur Samuel Gigot, mais aussi le manque de réalisme offensif d’Amine Harit et ses coéquipiers.

Le journal La Marseillaise évoque des Olympiens « pas récompensés », alors que le site Le Phocéen parle d’un « jour sans fin » pour cet OM décidément impuissant face à son ennemi parisien. Nos confrères de Football Club de Marseille déplorent une « soirée cauchemardesque » pour leur équipe fétiche, avec cette défaite à 11 contre 10 mais aussi la blessure de Chancel Mbemba. Le journal L’Equipe confirme aussi une certaine fatalité en assurant que le PSG a « toujours le dernier mot » avec un subtil jeu de mot : « tellement classique ».

Powered by Live Score & Live Score App