[28J-L1] PSG (1) – Clermont Foot 63 (18) 1-1 (0-1)

Publié le

Longtemps apathique, le Paris Saint-Germain a obtenu le nul contre Clermont (1-1), ce samedi, lors de la 28e journée de Ligue 1. Une contre-performance qui n’empêchera pas le club de la capitale de remporter un douzième titre de champion de France.

Le choc contre le FC Barcelone poussait Luis Enrique à réaliser un large turnover avec onze changements par rapport au match face à Rennes. Hakimi, suspendu pour cette partie, était rapidement appelé en renfort pour prendre le relais de Mukiele, secoué après un duel avec Ndiaye. En dehors de cet épisode avec la sortie pleine de colère du défenseur parisien, il ne se passait absolument rien sur la pelouse. Des locaux qui monopolisaient le ballon sans rien faire avec, des visiteurs qui subissaient sans être mis en danger, le spectacle était inexistant.

Sur le bord de la touche, Luis Enrique, muni d’une oreillette pour échanger avec un adjoint, perdait doucement mais sûrement patience face à l’apathie de ses joueurs, incapables de changer de rythme si ce n’est sur les prises de balle de Mayulu. De la frustration, puis du dépit, à la suite d’une série d’erreurs de la défense et de l’ouverture du score heureuse de Keita (0-1, 33e). Avant la pause, Mayulu pensait égaliser mais son magnifique but était logiquement refusé suite à une grossière faute de Zague sur Cham au départ de l’action.

Au retour des vestiaires, Paris haussait légèrement le ton avec deux belles opportunités pour Kolo Muani et Danilo. Mais il en fallait plus pour convaincre Luis Enrique, qui décidait d’envoyer Mbappé à l’échauffement pour faire monter la température au Parc des Princes. Il n’était pas loin d’exploser sur une reprise signée Hakimi qui percutait la barre sur un service de Mayulu alors que Ndiaye s’interposait sur un tir dans un angle fermé de Kolo Muani. La barre sauvait encore le gardien clermontois sur une reprise de Ramos après un nouvel arrêt face à Hakimi.

Dans le dernier quart d’heure, le CF63 défendait devant sa surface mais tenait bon notamment grâce à Ndiaye, encore décisif devant Ramos. Bien mieux après la sortie de Kolo Muani, l’attaquant portugais finissait par arracher l’égalisation suite à un bon relais avec Mbappé (1-1, 85e).

Un but mérité pour un PSG loin d’être impérial mais qui a su réagir pour éviter une deuxième défaite au Parc des Princes et une belle déconvenue face à la lanterne rouge. Place désormais à un choc bien plus relevé face au FC Barcelone en Ligue des Champions.

Powered by Live Score & Live Score App