[31J-L1] Gradit : « On sent qu’on était craints et qu’ils étaient libérés d’avoir gagné »

Publié le

Après la victoire du Paris Saint-Germain contre Lens (3-1) ce samedi en championnat, Presnel Kimpembe a chambré les Lensois en reprenant leur chant. Si l’entraîneur artésien Franck Haise a préféré s’en amuser, son défenseur Jonathan Gradit (30 ans, 26 matchs et 1 but en L1 cette saison) a moins apprécié.

« Pour le coup, je ne comprends pas trop, a glissé le Lensois en zone mixte. En plus, ils n’étaient que cinq sur le terrain. Ça aurait été encore plus beau s’ils avaient été 20 ou s’il y avait toute l’équipe mais là ils étaient cinq donc c’était un peu particulier. Après c’est de bonne guerre. Nous, on ne reste que Lens, on sent qu’on était craints et qu’ils étaient libérés d’avoir gagné. »

Avec ce succès, le PSG a pris 9 points d’avance sur son dauphin lensois au classement.

Powered by Live Score & Live Score App