[32J-L1] Luis Enrique : « Si tu travailles bien au Campus, tu vas avoir des options et des possibilités d’entrer en jeu »

Publié le

En conférence de presse, le technicien espagnol Luis Enrique a salué le visage affiché par ses hommes. Il a également tenu à vanter les mérites de Bradley Barcola, buteur et passeur, et de Yoram Zague, symbole de cette jeune génération qu’il souhaite développer au PSG.

Quel regard portez-vous sur la prestation de Bradley Barcola et a-t-il valorisé sa candidature à l’Euro après un tel match ?

« On a vraiment à l’esprit, dans notre projet, de faire le pari de faire jouer les jeunes. Il faut comprendre que le processus de formation des joueurs n’est jamais linéaire. Mais Bradley a montré dès le départ qu’il pouvait jouer au haut niveau. Il a été magnifique ce soir, aussi bien en défense qu’en attaque. On a démontré qu’on était capable de résister au pressing niçois. On a montré avec Bradley, mais aussi les autres jeunes, que le PSG était un club très intéressant pour eux et on a démontré qu’ils avaient leur chance. S’ils ont les aptitudes, ils pourront jouer. Je suis content des jeunes mais aussi de l’équipe dans sa globalité. »

Les joueurs ont-ils répondu à vos attentes après le précédent match contre Toulouse qui vous avait agacé ?

« Je crois que toutes les circonstances étaient réunies pour assister à un désastre pour le PSG. Nice est une équipe de haut niveau, elle a un entraîneur de haut niveau, elle a une idée de jeu que j’aime beaucoup. Nous étions en jeu pour un titre en Coupe de France, donc tout était réuni pour assister à un match difficile. L’équipe a montré qu’elle était venue pour jouer son football et se montrer compétitive. On a mérité cette victoire dans un contexte difficile. L’équipe a beaucoup donné aujourd’hui pour qu’elle atteigne cet objectif. »

Sur quels points avez-vous insisté sur la préparation du match ? L’agressivité et l’engagement ?

« Non, je n’ai absolument pas dû insister sur ce point-là. L’an prochain nous allons travailler sur cette équipe qui est pleine de possibilités. Depuis mon arrivée, j’ai parlé de mettre l’équipe au-dessus des individus. On cherche toujours à jouer avec des joueurs différents. C’est une mentalité globale. Ce que vous avez vu ce soir en défense, c’est quelque chose que vous verrez de façon plus développée la saison prochaine. »

Un mot sur Yoram Zague qui a inscrit son premier but le jour de ses 18 ans ?

« Je me sens très heureux avec cette idée que les jeunes du centre de formation et cette génération de 2006 sont aujourd’hui prêts à aider, prêts à jouer. C’est très gratifiant. C’est aussi un message que l’on peut envoyer à tous les jeunes de Paris et de la région Ile-de-France. Si tu travailles bien au Campus, tu vas avoir des options et des possibilités d’entrer en jeu. C’est une très belle identité. Aujourd’hui, Yoram a marqué, Senny (Mayulu) l’avait fait avant. Développer encore plus le Campus est très important pour leur montrer que s’ils déploient la rigueur nécessaire, ils pourront entrer en jeu. »

Powered by Live Score & Live Score App