[32J-L1] RC Strasbourg – PSG 1-4 (0-3)

Publié le

Malgré une équipe remaniée à trois jours du quart de finale retour de la Ligue des Champions face au Bayern Munich, le Paris Saint-Germain s’est montrée très appliquée et a déroulé face à Strasbourg (4-1) lors de ce match comptant pour la 32e journée de Ligue 1.

Avec sept changements par rapport au onze aligné mercredi à Munich (3-2), les Parisiens entraient dans cette partie avec beaucoup d’énergie en s’installant très haut dans le camp adverse. Les Alsaciens parvenaient toutefois à se sortir par moment du pressing adverse et Thomasson faisait trembler la barre de Navas sur un missile !

Pour concrétiser sa domination, le PSG s’en remettait une nouvelle fois à Mbappé qui laissait Koné sur place sur une accélération impressionnante et enchaînait par un tir qui battait Sels entre les jambes (0-1, 16e). Le 3e but personnel de la semaine pour le Tricolore !

Loin de réagir, les Strasbourgeois tremblaient à nouveau sur une incursion de Mbappé, contré in extremis. Sans forcer, les hommes de Mauricio Pochettino faisaient ensuite le break sur un autre exploit personnel, signé Sarabia (0-2, 27e).

Hormis une tête trop croisée de Diallo, les locaux peinaient à se montrer vraiment dangereux et Kean achevait complètement le RCSA juste avant la mi-temps en concluant un contre mené par Mbappé (0-3, 45e).

Seul petit nuage en cette fin d’après-midi jusque-là parfaite pour le PSG : la sortie de Navas, remplacé à la mi-temps par précaution après avoir ressenti une petite douleur musculaire.

Logiquement, au vu de leur avance, les visiteurs levaient un peu le pied et perdaient en efficacité : Mbappé ratait un contrôle dans la surface et permettait à Koné de le reprendre, puis Sels mettait Kean en échec.

Après la réduction du score par Sahi, tout juste entré en jeu (1-3, 63e), ce match s’emballait et le remuant Chahiri n’hésitait pas à tenter sa chance. En vain. Pas plus de réussite pour Kean et Mbappé, qui se heurtaient à nouveau à Sels.

Le gardien s’inclinait en revanche sur le coup franc parfaitement enroulé par Paredes (1-4, 79e). Quel régal ! Mauricio Pochettino a ensuite lancé Kenny Nagera (19 ans) pour ses premiers pas chez les professionnels, tandis que Xavi Simons a disputé ses premières minutes de jeu en L1.

Avec ce succès, le PSG reste solidement accroché à la 2e place du classement, à trois points du leader lillois, et se met dans de bonnes dispositions avant de retrouver le Bayern.