[35J-L1] Pochettino : « C’est une victoire méritée mais face à une très belle équipe »

Publié le

Ce samedi, le PSG s’est imposé devant Lens (2-1) entre ses deux matchs contre Manchester City en demi-finale de la Ligue des champions. Mauricio Pochettino est revenu sur cette victoire importante lors de la conférence de presse d’après-match. Retranscription intégrale.

Peut-on résumer votre après-midi ainsi une victoire difficile mais importante ?

« Oui c’était très difficile contre une très belle équipe, une très belle révélation. J’ai félicité Lens et son entraîneur, on voit que tout est très travaillé sur le terrain. C’est une victoire méritée mais face à une très belle équipe. »

Qu’est-ce qui vous a plu du côté de Paris ?

« J’ai aimé le caractère, notre capacité de résilience, notre lutte après le match de Manchester City. C’est toujours difficile dans ce contexte mais c’est positif de voir cet esprit. »

Avez-vous votre onze en tête pour affronter Manchester City ?

« On verra demain et après-demain. Après il y aura des choix de stratégie et des choix de joueurs, en fonction de la tactique et de l’état physique. Le calendrier est très chargé et il faut tout mettre dans la balance. On a des idées mais on se donne quelques jours pour tout analyser, bien analyser. »

Quelles sont les nouvelles de Kylian Mbappé ?

« Je suis optimiste pour Kylian. On doit encore évaluer mais je pense qu’il va y arriver. »

Songez-vous à installer Verratti plus bas contre City avec la suspension de Gana Gueye ?

« Oui, j’y ai pensé. Il faudra analyser aussi l’équilibre et la complémentarité pour savoir si c’est possible. »

Vos joueurs sont-ils fatigués ?

« Est-ce une question ou une opinion ? Je n’ai pas senti cela. C’est ma réponse. Peut-être que vous ne serez pas d’accord. Mais en tant qu’entraîneur, je n’ai pas vu ça mais je respecte votre opinion si c’est le cas. »

Comment sentez-vous votre groupe après cette défaite contre City ?

« C’était difficile après parce qu’on avait peut-être effectué nos meilleures 45 minutes depuis que je suis arrivé au PSG il y a quatre mois. Contre, en plus, une équipe de haute qualité, qui va remporter le championnat anglais. En seconde période, notre équipe n’a pas pu maintenir son volume et son niveau de jeu, il y a peut-être eu de la fatigue et cela rejoint la question précédente. Cela peut venir avec un travail de pré saison, avec le temps. »

Auriez-vous aimé sortir Neymar plus tôt ?

« Il a besoin de jouer, d’être sur le terrain, d’avoir des minutes. Il récupère rapidement. Le seul risque, c’est qu’il reçoive un coup mais celui-là on le prend dès la première minute en le mettant sur le terrain. Cela peut arriver à n’importe quel instant. »

Comment expliquez-vous que Marquinhos marque aussi souvent ?

« On essaie d’optimiser tous les secteurs de jeu, y compris les coups de pied arrêté. Il a un gros potentiel d’un point de vue offensif. Dès qu’il est dans la surface, il veut toucher des ballons et marquer. »