[35J-L1] PSG-RC Lens 2-1 (1-0)

Publié le

Le Paris Saint-Germain, leader provisoire, met la pression sur Lille ! A l’occasion de la 35e journée de Ligue 1, le club de la capitale a dominé Lens (2-1) ce samedi au Parc des Princes.

Sur le début de la partie, les Parisiens se montraient entreprenants avec une frappe de Gueye bien captée par Farinez puis une incursion dangereuse de Neymar.

Juste avant la sortie de Dagba sur blessure, Clauss donnait un premier frisson au PSG sur un coup-franc avec un centre qui frôlait le poteau de Navas. Dans la foulée, le champion de France en titre répondait avec une tête de Pereira, sur un coup-franc déposé par Neymar, parfaitement repoussée par Farinez.

Agressifs, les Lensois parvenaient à résister et les Parisiens commençaient, petit à petit, à s’agacer… Mais sur une grosse erreur de Medina, Neymar se présentait devant Farinez et ouvrait le score d’un tir placé (1-0, 33e).

Dans la foulée, Sarabia était tout proche de s’offrir un doublé sur une remise de Neymar, mais Farinez sortait le grand jeu ! A l’approche de la mi-temps, Navas devait s’interposer devant Kalimuendo avant des tentatives dangereuses non cadrées de Clauss puis Fofana…

Au retour des vestiaires, les Lensois revenaient avec les mêmes intentions et une réelle envie de revenir dans cette partie. Puis sur un corner parfaitement tiré par Neymar, Marquinhos coupait la trajectoire d’une tête croisée pour faire le break (2-0, 59e).

De quoi plier le match ? Pas du tout ! Sur un centre de Clauss, Kalimuendo ratait sa volée, mais Ganago en profitait pour marquer à bout portant (2-1, 61e).

Quelques minutes plus tard, Farinez maintenait son équipe dans le match avec une superbe parade sur un coup-franc de Neymar ! Pour se mettre à l’abri, le PSG poussait, mais Draxler gaspillait une grosse opportunité avec un retour salvateur de Medina.

Sur un but d’Icardi, Paris pensait faire définitivement craquer Lens, mais la VAR annulait logiquement cette réalisation pour un hors-jeu de Verratti. Jusqu’au bout et malgré un penalty oublié sur Neymar, le PSG conservait ce résultat précieux dans la course au titre.