[36J-L1] Galtier : « J’espère qu’on aura le bonheur d’être champion au prochain match »

Publié le

Malgré la victoire à Auxerre dimanche soir (2-1), synonyme de 11e titre de champion de France quasiment assuré pour le PSG, Christophe Galtier regrettait une deuxième période moins bonne que la première de la part de son équipe.

Que retenez-vous de la soirée ? La première période ou la deuxième mi-temps qui a été plus compliquée ?

« On tient la victoire, à ce moment de la saison, c’est le plus important. On avait vu le résultat de Lens quelques heures avant (3-1 contre Lorient), et il était important de l’emporter. Je retiens le jeu en première période. Avec beaucoup de bon jeu, de la relation technique, c’était intéressant. On aurait pu marquer ce troisième but. Les vingt-cinq premières minutes ont été intéressantes, tout le monde était au diapason. On a ensuite eu du mal à commencer cette seconde période. On a eu beaucoup de déchet technique. Avec ce but d’Auxerre (51e), il fallait faire beaucoup d’efforts, défendre intelligemment pour enrayer les attaques auxerroises. Sur un plan offensif, à partir de la sortie de Hugo (Ekitike), c’était un peu plus difficile pour contrarier les sorties de balle avec seulement Léo (Messi) et Kylian (Mbappé). On a pris des vagues. »

Qu’est-ce qui domine : la frustration de ce match pas forcément abouti ou le fait d’être quasiment champion ?

« Je retiens la victoire qui laisse peu d’espoir à Lens pour venir nous chercher. Il nous reste deux matches et on doit être très sérieux. On doit être plus constants. Ce match me fait penser à Angers (2-1), avec une très bonne première période, une seconde plus pénible. Alors que sur les deux derniers, on avait été bons sur les débuts de chaque entame. Là, ça nous a rendu le match difficile. »

C’est une question de temps, ce titre ?

« On a six points d’avance. On aura un match difficile à Strasbourg, j’espère qu’on aura le bonheur de le gagner et de fêter cela sur le dernier match avec nos supporters au Parc. »

N’êtes-vous pas déçu par le manque de réussite d’Hugo Ekitike et sentez-vous de la frustration chez lui ?

« Il était très frustré à la pause. Ses camarades et moi-même avons fait en sorte qu’il se relâche. Il a très peu joué et, comme tous les attaquants, il a envie et besoin de marquer, et ce n’est pas le cas. Il y avait de la frustration à la pause. Si tout va bien, il aura des opportunités, s’il est plus relâché lors des deux prochains matchs. »

Avez-vous des indications au sujet de sa blessure ?

« Il a une torsion à la cheville et une fatigue musculaire. Ça n’a pas l’air grave, on fera le point. J’espère qu’il sera opérationnel car il a été intéressant, même s’il a manqué de réussite sur le dernier geste. Sur les derniers matchs, il est intéressant et j’espère que ça ira. »

Powered by Live Score & Live Score App