[36J-L1] Génésio : « Je pensais qu’ils allaient avoir une réaction plus forte après notre égalisation »

Publié le

Mené après l’ouverture du score de Neymar juste avant la pause, le Stade Rennais a finalement arraché le match nul face au Paris Saint-Germain (1-1) grâce à un but de Guirassy. Une performance à la hauteur des attentes de Bruno Génésio, même si l’entraîneur des Rouge et Noir estime que la victoire était possible.

Est-ce la satisfaction d’avoir obtenu le nul ou finalement la déception de ne pas avoir arraché la victoire qui domine ?

« On joue pour gagner. On avait besoin des trois points pour reprendre notre destin en mains, ce qui n’est pas le cas ce soir. Par contre, il y a de la fierté d’avoir vu ce groupe se comporter de cette façon, avec cet état d’esprit et cette qualité dans le jeu. »

Pensez-vous que l’arbitre a impacté le match et donc le score ?

« Forcément, parce qu’il y a deux décisions qui nous sont défavorables. Mais on a aussi manqué de maturité. On avait l’occasion de relancer très vite sur l’action qui amène le penalty, et ça aurait été la mi-temps. On doit être plus malin, plus mature, et on n’aurait pas parler de la probable erreur de M. Buquet.« 

Avez-vous le sentiment que vous étiez proche de les faire tomber ?

« On a senti qu’ils n’étaient pas bien, qu’il y avait de la place pour gagner. En deuxième mi-temps, on s’est créé beaucoup d’occasions, mais c’est une équipe avec de grands joueurs, un grand gardien qui a fait des arrêts qui ont permis au PSG de rester dans le match. Mais on a montré le visage qu’on voulait, à la fois dans l’animation offensive et dans l’utilisation du ballon. »

Quel était le plan face à ces Parisiens ?

« Le plan, c’était de les orienter sur l’extérieur du jeu, quitte à subir beaucoup de centres. D’être capable de les amener vers ce qu’ils aiment moins faire, à savoir courir après le ballon, en ayant moins de phases de possession. »

Avez-vous été surpris par la prestation du PSG ?

« C’est difficile, ils enchaînent beaucoup de matches, ils sortent d’une élimination en Ligue des champions, ils étaient privés de deux joueurs très importants. Ce genre de match est difficile à préparer pour eux, surtout qu’ils étaient dans l’obligation de gagner. Là où je suis surpris, c’est que je pensais qu’ils allaient avoir une réaction plus forte après notre égalisation. »

C’est malgré tout une occasion manquée de reprendre la cinquième place…

« On est frustré, parce que ça fait deux fois dans des conditions bizarres. Les deux matches sont complètement différents. Il faut aussi se rappeler d’où l’on vient, parce qu’il y a deux mois et demi, on n’aurait jamais cru être capable de revenir dans la course. Il faut tout donner. On ne maîtrise pas notre destin, mais si on réédite ce genre de performance, on peut être récompensé. »