[3J-C1] PSG-RB Leipzig 3-2 (1-1)

Publié le

Mbappé a porté le Paris Saint-Germain sur ses épaules ! Clairement bousculé, le club de la capitale française a réussi à renverser le RB Leipzig (3-2) ce mardi pour le compte de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Dès les premières minutes, sur une mauvaise passe de Verratti mal négociée par Kimpembe, les Allemands se procuraient la première occasion du match, mais Navas s’interposait devant Laimer ! Dans cette entame animée, les Parisiens réagissaient avec une volée de Draxler, qui frôlait la barre de Gulacsi, avant une nouvelle alerte sur la cage de Navas, auteur d’une superbe parade sur une tête de Silva. Pourtant sous pression, le PSG piquait en contre et Mbappé, lancé par Draxler après une relance superbe de Marquinhos, ouvrait le score d’un tir croisé (1-0, 10e).

Avec un bloc haut, Leipzig poussait et Paris frôlait la correctionnelle avec un sauvetage de Marquinhos sur un coup-franc puis une frappe de Silva sur le poteau ! A force de subir, le club de la capitale française craquait avec une offrande d’Angelino pour Silva, qui marquait dans la cage vide (1-1, 28e). Réveillés par cette égalisation, les hommes de Pochettino retrouvaient le contrôle du ballon sans pour autant approcher le but de Gulacsi. Et avant la pause, Leipzig était encore dangereux avec un tir de Nkunku qui passait juste à côté du poteau de Navas…

Au retour des vestiaires, le PSG était toujours bousculé et Angelino délivrait un nouveau caviar pour Mukiele, qui fusillait Navas d’une reprise à bout portant (1-2, 57e). Malgré ce but encaissé et les changements de Pochettino, les Parisiens ne se révoltaient absolument pas et semblaient de plus en plus frustrés, à l’image d’un Hakimi agacé par un carton jaune pourtant totalement logique. Et pourtant, sur une erreur d’Adams, Mbappé faisait encore des misères aux Allemands en servant Messi, qui égalisait en deux temps après une première frappe sur le poteau (2-2, 67e).

Décidément en forme, Mbappé continuait de faire vivre un enfer à Simakan et obtenait un penalty sur une faute grossière de l’ancien Strasbourgeois. Face à Gulacsi, Messi ne tremblait pas et donnait l’avantage à Paris d’une superbe Panenka (3-2, 74e). Le Parc explosait ! Sonné, le RBL avait du mal à réagir malgré plusieurs vagues sur la cage de Navas. Jusqu’au bout, le PSG résistait et Hakimi, fauché par Gvardiol, obtenait un penalty, signalé par la VAR, mais Mbappé envoyait sa tentative dans les tribunes ! Un échec sans conséquence avec une victoire finale pour le PSG.