[3J-L1] Leonardo : « Le match était hors de contrôle »

Publié le

A l’issue de la première défaite du Paris Saint-Germain face à l’Olympique de Marseille (0-1) depuis près de 10 ans, le directeur sportif parisien Leonardo, a mis l’accent sur l’atmosphère électrique du match et pointé du doigt l’arbitrage de M. Jérôme Brisard qu’il accuse d’avoir laissé ce choc partir totalement en vrille, tout en épinglant la LFP au passage.

« 14 jaunes et cinq rouges, ça veut dire que le match était hors de contrôle, je ne vais pas défendre des comportements indéfendables, je ne comprends pas. Faire un Clasico à la 3e journée… Personne n’est dans les conditions à 100%, je ne comprends pas pourquoi tu n’as pas Turpin ou Buquet, on choisit un arbitre de 34 ans qui n’a pas l’expérience pour un match comme ça. Ce n’est pas le moment de faire un Classico, on avait Turpin, on a besoin d’arbitres comme ça pour des matchs de ce niveau. On a perdu la tête », a déploré le Brésilien au micro de Téléfoot La Chaîne.

« Sur ce qui s’est passé (à la fin), les TV ont les images, ce sera jugé. Il y a cinq rouges, c’est grave aussi. Il faut savoir ce qui s’est passé et tout juger. Le match était hors de contrôle. Je n’ai pas compris non plus le VAR, je pense que le premier but de l’OM est hors-jeu mais pas le deuxième. C’était un match sans contrôle. Turpin ou Buquet auraient dû être là. Ils auraient été plus préparés. La bagarre, c’est très grave, on va gérer en interne, on va parler à nos joueurs », a conclu le dirigeant.

Les suspensions à venir de Layvin Kurzawa, Leandro Paredes et Neymar, tous expulsés ce soir, ne vont en effet pas arranger le PSG et son effectif déjà amoindri par le coronavirus…