[3J-L1] Ménès : « J’ai assisté à une parodie de football »

Publié le

Altercations répétées, insultes, barrage générale dans le temps additionnel, 14 cartons jaunes et 5 rouges distribués : cela faisait longtemps qu’un Clasico entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille (0-1) n’avait pas autant dégénéré que celui de dimanche en Ligue 1. Après ce triste spectacle, le consultant de Canal +, Pierre Ménès, a expliqué ressentir un sentiment de honte pour le foot français.

« J’ai assisté à une parodie de football et à un match qui va laisser des traces au niveau de la réputation des deux équipes. J’ai vu des comportements honteux. Et des deux côtés », a déploré le chroniqueur sur son blog avant de rejoindre le directeur sportif parisien Leonardo en épinglant la désignation de l’arbitre Jérôme Brisard pour ce match.

« Mais une fois qu’on a dit ça, il faut aussi se pencher sur la façon dont ce match a été arbitré. Honnêtement, il n’y a pas mieux en France que Monsieur Brisard pour arbitrer un Classico ? Le mec a totalement perdu les pédales, du coup d’envoi au coup de sifflet final. Et il a surtout excité tout le monde en distribuant des cartons à tout-va. En fait, il suffisait de tomber dans un grand bruit de vaisselle cassée pour que ça tombe. (…) Ce n’est pas possible de confier les rênes d’un match aussi important, aussi tendu vu le contexte, à un mec qui n’a arbitré qu’un match d’Europa League dans sa carrière et n’a clairement pas les épaules. Mais que fout Garibian (directeur technique de l’arbitrage, ndlr), une fois de plus ? », a taclé le journaliste.