[3J-UWCL] Boulleau : « Ça va être un super rendez-vous au Parc »

Publié le

A quelques heures du choc face au Real Madrid, l’ancienne défenseure du Paris Saint-Germain Laure Boulleau est revenue sur l’émotion procurée par les grands rendez-vous au micro de PSG TV.

Laure, quel regard portes-tu sur l’évolution du football féminin ?

« Tout a complètement changé. À mon époque, on travaillait ou on allait en cours la journée et on s’entraînait le soir. On était toutes un peu embarquées par notre passion pour le foot. Au niveau du rythme c’était soutenu, mais je garde de merveilleux souvenirs de cette époque. J’ai aussi eu la chance de connaître l’époque qu’on connaît aujourd’hui avec une professionnalisation qui a complètement changé ma vie. Nous avons eu de nouvelles structures, nous avons connu la Champions League, c’était d’autres émotions. Je me sens privilégiée d’avoir connu ces deux époques. »

Mardi les filles recevront le Real Madrid au Parc des Princes, quels souvenirs gardes-tu des grands rendez-vous européens que tu as pu jouer ?

« Ça va être un super rendez-vous. C’est une très belle affiche face à un grand club comme le Real Madrid que tout le monde du football connaît. C’est super de jouer contre ce genre d’adversaire. A mon époque, on avait fait de belles campagnes européennes et j’en garde des souvenirs extraordinaires. Le premier qui me revient c’est notre première année en Champions League. Quand on va éliminer Lyon puis Wolfsburg, les doubles tenantes du titre en demi-finale sur un match aller-retour. On sent que l’atmosphère est beaucoup plus électrique à quelques jours de ces rencontres. C’est une vraie bulle d’oxygène de jouer contre des équipes nouvelles. »

Quelle est l’importance de jouer ce genre de match au parc des princes devant les supporters ?

« C’est vraiment fantastique. C’est un peu l’enceinte des filles aussi, même si elles n’y jouent pas tout le temps. Etre dans les vestiaires, sortir et voir cette pelouse exceptionnelle, du monde en tribunes, ça résonne un peu plus aussi au sein du Parc des Princes et c’est tout de suite plus agréable pour tout le monde de pouvoir jouer là-bas. On a la chance d’avoir des supporters qui nous suivent partout, même au Camp des Loges, où que ce soit.  Mais au Parc des Princes, ils ont leurs habitudes, je pense qu’ils vont venir encore plus nombreux. Ça change tout quand les supporters sont là, il y a de l’ambiance, des chants sur des actions, quand il y a but, ça change vraiment tout. »

Ça représente quoi de voir Grace Geyoro, formée au club, avoir le capitanat cette saison ?

« Je trouve ça super. Je suis contente de la voir évoluer et de prendre beaucoup plus de responsabilités. Elle a beaucoup mûri et c’est certainement aussi pour ça que cette décision a été prise. C’est déjà une fille du cru. Elle est d’ici. Elle a gagné avec les U19, elle connaît très bien le club, elle a beaucoup d’amour pour le maillot. Le fait que ce soit une Française, je trouve que c’est aussi une belle preuve de réussite au sein du club. C’est plus que symbolique d’avoir une joueuse parisienne et française qui soit capitaine. Elle est resplendissante au milieu du terrain, elle est très régulière. Grace est en train de prendre un autre statut aussi en équipe de France. L’avenir lui appartient. J’ai eu la chance de la voir naître et on voyait toutes qu’elle avait un potentiel dingue. »

Marie-Antoinette Katoto va quant à elle bientôt devenir meilleure buteuse de l’histoire du club…

« C’est une joueuse qui va quoi qu’il arrive, marquer l’histoire du club. C’est aussi une joueuse issue du centre de formation qui a aussi gagné avec Grace Geyoro. Je les compare un peu parce que les deux, finalement, elle ont grandi ensemble et c’est la même génération. J’espère qu’elle restera longtemps ici pour marquer l’histoire et surtout remporter encore des titres. On a vu que cette génération a remporté le titre national la saison dernière, ce qui est déjà exceptionnel parce que c’était la première fois. Elles ont réussi à le faire et c’est grandement grâce à elles. Parce qu’elles ont porté l’équipe. Marie a marqué tellement de buts qu’elle a été vraiment décisive aussi dans ce titre là. Je pense que toute cette génération mériterait de gagner aussi un titre européen pour marquer encore plus l’histoire du club. »

Powered by Live Score & Live Score App