[4J-C1] Stats : Les Parisiens ont une nouvelle fois moins couru que leurs adversaires

Publié le

C’est un petit miracle qui s’est produit, mardi, sur la pelouse du Parc des Princes. Bien aidé par un penalty accordé après un contact entre et Angel Di Maria, le PSG l’a en effet emporté 1-0 face à Leipzig malgré une prestation totalement catastrophique. Sans ambition dans le jeu et le plus souvent regroupés dans leurs trente mètres, les Parisiens ont livré l’un de leurs pires matches en Ligue des champions. Une impression confirmée par les chiffres.

Car si le PSG a rapidement pris les commandes au tableau d’affichage, la domination de Leipzig transparaît également à travers les chiffres. Les champions de France avaient beau évoluer à domicile, ce sont bien les Rotten Bullen qui ont eu le contrôle du match avec près de 61% de possession de balle. Les hommes de Jürgen Nagelsmann ont également tiré 16 fois au but, contre 8 pour les Parisiens, ou bénéficié de 6 corners contre 2 pour leurs hôtes. Les Allemands pourront regretter de n’avoir toutefois cadré que trois tirs, soit autant que les champions de France.

Le jeu de passes du PSG a également été affligeant. Autant en quantité qu’en qualité. Les Rouge et Bleu n’ont fait que 396 passes, contre 659 pour leurs visiteurs, et n’en ont réussi que 76%, leur plus faible ratio en Ligue des champions depuis le rachat du club. Occupés à défendre, les Parisiens, s’ils ont eu l’immense mérite de ne pas encaisser de buts, n’ont pas non plus été très performants dans ce domaine. Ils n’ont ainsi récupéré que deux ballons de plus que les joueurs de Leipzig (55 contre 53).

Et comme à leur habitude, les hommes de Thomas Tuchel ont une nouvelle fois souffert de la comparaison avec leurs adversaires concernant les kilomètres parcourus. Ils ont beau avoir la possession de balle, ils ont couru 105,1 km contre 110,1 km pour les Allemands. Mardi, aucune équipe n’a moins couru que le PSG…