[5J-C1] Howe : « Je ne peux pas dire ce que j’ai sur le cœur… »

Publié le

Sur le fil, Newcastle a été accroché par le Paris Saint-Germain (1-1) en Ligue des Champions ce mardi. Au micro du média TNT Sports, l’entraîneur des Magpies Eddie Howe a déploré le penalty accordé au champion de France en titre pour permettre l’égalisation de Kylian Mbappé dans les derniers instants.

« Ce qui n’est pas pris en compte dans ces images, c’est la rapidité avec laquelle le ballon part. Il touche d’abord la poitrine. S’il touche d’abord sa main, il n’y a même pas penalty parce qu’il est tout près. Mais les arguments sont au moins plus convaincants. Là, il n’y a pas penalty car le ballon touche d’abord la poitrine, puis la main, qui est basse. Je n’ai pas le droit de trop parler. Je ne peux pas dire ce que j’ai sur le cœur… Je pensais que l’arbitre avait fait un bon match jusqu’à ce moment-là. Il avait été fort », a soufflé le coach des Magpies.

Un discours compréhensible, même si le PSG aurait pu obtenir un penalty plus flagrant pour un accrochage sur Achraf Hakami plus tôt dans cette partie…

Auteur d’une superbe performance, le gardien de Newcastle Nick Pope (31 ans, 5 matchs en LdC cette saison) a longtemps dégoûté le Paris Saint-Germain (1-1) ce mardi en Ligue des Champions avant de céder sur un penalty dans les derniers instants. L’entraîneur des Magpies Eddie Howe a rendu un hommage appuyé à son portier.

« Nick Pope a été comme contre l’AC Milan à l’extérieur, nous avions besoin d’une énorme performance de sa part. Les joueurs ont compris que nous devions bien défendre et défendre notre but comme si notre vie en dépendait. Et on l’a fait, notamment grâce à Nick. Il faut aussi reconnaître qu’ils ont aussi manqué quelques occasions », a analysé le coach du club anglais pour TNT Sports.

Powered by Live Score & Live Score App