[6J-L1] PSG-Olympique Lyonnais 2-1 (0-0)

Publié le

Au terme d’un match intense et disputé, le Paris Saint-Germain a finalement arraché la victoire contre l’Olympique Lyonnais (2-1), ce dimanche, en clôture de la 6e journée de Ligue 1. Un succès mérité pour le club de la capitale, qui a réussi à faire craquer les Gones dans le temps additionnel.

Dans un Parc des Princes plein à craquer, le match débutait sur un rythme soutenu avec un niveau technique très élevé. Si les Parisiens obtenaient les meilleures opportunités avec deux frappes de Di Maria et Messi repoussées par Lopes, les Gones affichaient un visage reluisant avec des combinaisons de grande classe entre les lignes adverses. Un départ flatteur pour Lyon qui donnait des frissons à Donnarumma par l’intermédiaire de Shaqiri.

Très propres avec le ballon, bien en place tactiquement, les deux équipes se rendaient coup pour coup et affichaient un sérieux de tous les instants. Discret durant une demi-heure, Neymar réalisait une talonnade géniale pour Messi, qui perdait son duel avec Lopes. Le gardien portugais était beaucoup plus chanceux dans la foulée sur un coup franc de La Pulga qui percutait l’équerre. Une fin de première période nettement dominée par un PSG de plus en plus pressant.

Après avoir laissé passer l’orage, l’OL frappait fort au retour des vestiaires en ouvrant la marque sur un modèle d’action conclue par Paqueta, sans pitié au premier poteau sur un caviar de Toko Ekambi (0-1, 54e). Piqués au vif, les Parisiens ne doutaient pas longtemps et revenaient dans le match grâce à Neymar, qui transformait un penalty obtenu suite à un contact litigieux avec Gusto (1-1, 66e). Un but qui soulageait le Parc des Princes.

Dans le dernier quart d’heure, une odeur de souffre planait au-dessus de l’enceinte parisienne. Les deux équipes jouaient le tout pour le tout et laissaient des énormes espaces, mais les défenses tenaient bon. Neymar, en feu après son but, a tout essayé pour arracher la victoire mais les Gones ont fermé la boutique à double tour… jusqu’à la tête gagnante d’Icardi sur un caviar de Mbappé (2-1, 90e+4). Cruel pour l’OL !